Jean ANOUILH

Jean ANOUILH

Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français, né le 23 juin 1910 à Bordeaux (Gironde) et mort le 3 octobre 1987 à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d'œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle.

Biographie, citations et oeuvres de Jean ANOUILH

Biographie de Jean ANOUILH

Jean ANOUILH est né à Bordeaux le 23/06/1910 d'une mère musicienne dans les casinos en province et un père tailleur.

Dès son jeune âge, il a découvert les grands auteurs classiques : Molière , Marivaux et Musset. Il a vécu à Paris et a poursuivit ses études au collège Chaptal. Sa passion pour le théâtre s'est enrichie en assistant à la représentation de Siegfried de Jean Giraudoux.

En 1929, Jean Anouilh, et après avoir fait des études de droit à Paris, a travaillé pendant deux ans dans une agence de publicité où il a rencontré Jacques Prévert et devient le secrétaire particulier de Louis Jouvet en 1930.

L'Hermine créé au théâtre de l'Œuvre fut son premier succès, c'était en 1932, l'année ou il se maria avec la comédienne Monelle Valentin.

De 1933 à 1935, Jean ANOUILH connut deux échecs par ses deux pièces "Mandarine" et "Y avait un prisonnier", et ce n'est qu'en 1937 qu'il a connu son vrai succès grâce à la pièce "Le Voyageur sans bagage" qui a été mise en scène par le célèbre Georges Pitoëff et a été jouée 190 fois. Le succès continue avec des pièces comme "La Sauvage", "Le Bal des Voleurs" écrits en 1938.

Jean ANOUILH a créé avec René Barjavel et son ami d'enfance Jean-Louis Barrault une revue qu'ils ont nommé "La Nouvelle Saison" en 1939.

En 1942, Il a écrit "Antigone", la pièce qui fut mise en scène en 1944 par André Barsacq au théâtre de l'Atelier.

Anouilh continue d'écrire des pièces, entre 1946 et 1959, comme "Roméo et Jeannette", "L'invitation au château", "Ardèle ou la Marguerite", "La Répétition ou l'amour puni", "Colombe", "La Valse des toréadors", "L'alouette", "En attendant Godot", "Ornifle ou le courant d'air", "Pauvre Bitos ou le dîner de têtes", "Becket ou l'honneur de Dieu", "L'Hurluberlu ou le réactionnaire amoureux" et "La Petite Molière". Plusieurs de ces pièces ont été interprétées par Michel Bouquet.

En 1961, a connu un autre échec par sa pièce "La Grotte". Il se retourna ainsi vers la mise en scène. Il a réalisé "Le Boulanger, La Boulangère et le Petit Mitron" en 1968, puis "Cher Antoine" en 1969, "Chers zoiseaux" en 1976 et "Le Nombril" en 1981.

Jean ANOUILH est mort le 03 octobre 1987 après de longues années de maladie.


Les femmes, c'est comme la soupe, il ne faut pas les laisser refroidir.

Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH

La beauté est une des rares choses qui ne font pas douter de dieu.

Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH

C'est dans le souvenir que les choses prennent leur vraie place.

Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH

Comprendre : toujours comprendre. moi je ne veux pas comprendre.

Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH


71 citations de Jean ANOUILH

Les hommes, c'est comme les chiens, ça mord parce que ça a peur.

Jean ANOUILH

Citations de Jean ANOUILH


Vidéos de Jean ANOUILH

Voici 2 vidéos au sujet de Jean ANOUILH : ANTIGONE - Jean Anouilh (pièce complète) et ANTIGONE Lu par Jean Anouilh


Quelques oeuvres de Jean ANOUILH

Jean ANOUILH
Fables
Fables de Jean ANOUILH

Fables

1962

Anouilh y reprend notamment La Cigale et la Fourmi de Jean de La Fontaine sous le titre La Cigale, mais en renversant le sens.


Jean ANOUILH
La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique
La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique de Jean ANOUILH

La vicomtesse d'Eristal n'a pas reçu son balai mécanique

1987

Autobiographie


Jean ANOUILH
En marge du théâtre
En marge du théâtre de Jean ANOUILH

En marge du théâtre

2000

Recueil d'articles, de préfaces et de présentations de ses œuvres théâtrales, publié de manière posthume, sous la direction d'Efrin Knight.