Toutes les citations de Paul Valéry

390 citations de Paul Valéry

Citations de Paul Valéry


Vous cherchez une citation de Paul Valéry ?
Nous vous proposons ci-dessous plus de 390 citations de Paul Valéry.


Académie : réunion de gens habiles et de gens influents.

Paul Valéry

Adieu, dit le mourant au miroir qu'on lui tend, nous ne nous verrons plus.

Paul Valéry

Aucune nation n'aime à considérer ses malheurs comme ses enfants légitimes.

Paul Valéry

Autorisation de se tuer, seulement au parfaitement heureux.

Paul Valéry

Avec les femmes, c'est toujours la même chose ; d'abord au bras, puis dans les bras, puis sur les bras. avec elles, on va à chaque fois des petits mots aux grands mots et enfin, aux gros mots.

Paul Valéry

Ayez une femme qui ne croit pas à ce qu'elle voit.

Paul Valéry

Baisers, baves d'amour, basses béatitudes, ô mouvements marins des amants confondus.

Paul Valéry

Ce ne sont pas du tout les méchants qui font le plus de mal en ce monde. ce sont les maladroits, les négligents, les crédules. les méchants seraient impuissants sans une quantité de bons.

Paul Valéry

Ce que nous appelons "une oeuvre d'art" est le résultat d'une action dont le but fini est de provoquer chez quelqu'un des développements infinis.

Paul Valéry

Ce qui a été cru partout, par tous et pour toujours, a toutes les chances d'être faux.

Paul Valéry

Ce qui est le meilleur dans le nouveau est ce qui répond à un désir ancien.

Paul Valéry

Ce qui est le plus vrai d'un individu, et le plus lui-même, c'est son possible - que son histoire ne dégage qu'incertainement.

Paul Valéry

Ce qui est simple est toujours faux. ce qui ne l'est pas est inutilisable.

Paul Valéry

Ce qui est terrible dans la mort, ce n'est pas d'en être vaincu, mais de lutter.

Paul Valéry

Ce qui m'intéresse n'est pas toujours ce qui m'importe.

Paul Valéry

Ce qui ne ressemble à rien n'existe pas.

Paul Valéry

Ce qui n'est pas fixé n'est rien. ce qui est fixé est mort.

Paul Valéry

Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.

Paul Valéry

Ce qu'on peut reprocher à la philosophie, c'est qu'elle ne sert à rien.

Paul Valéry

Ce sont les questions qui font le philosophe.

Paul Valéry

Celui-là m'enrichit qui me fait voir tout autrement ce que je vois tous les jours.

Paul Valéry

Certains se font de la poésie une idée si vague qu'ils prennent ce vague pour l'idée même de la poésie.

Paul Valéry

C'est ce que je porte d'inconnu à moi-même qui me fait moi.

Paul Valéry

C'est en copiant qu'on invente.

Paul Valéry

C'est la vie et non point la mort qui sépare l'âme du corps.

Paul Valéry

C'est parfois une épine cachée et insupportable que nous avons dans la chair qui nous rend difficiles et durs avec tout le monde.

Paul Valéry

Ceux qui comprennent ne comprennent pas que l'on ne comprenne pas. et ceux-ci doutent que ceux-là comprennent.

Paul Valéry

Chacun dissimule quelque chose à quelqu'un, et chacun, quelque chose à soi-même. il y a donc deux versants de sincérité.

Paul Valéry

Chaque atome de silence est la chance d'un fruit mûr.

Paul Valéry

Chaque homme sait une quantité prodigieuse de choses qu'il ignore qu'il sait.

Paul Valéry

Chaque instant tombe à chaque instant dans l'imaginaire.

Paul Valéry

Chaque pensée est une exception à une règle générale qui est de ne pas penser.

Paul Valéry

Comment faire pour ne rien faire ? je ne sais rien de plus difficile. c'est un travail d'hercule, un travail de tous les instants.

Paul Valéry

Comment peut-on être si loin de ce que l'on a de plus près ?

Paul Valéry

Comprendre trop tôt expose à n'avoir pas conscience de tout ce qui édifie ou organise le "comprendre".

Paul Valéry

Critiques : le plus sale roquet peut faire une blessure mortelle. il suffit qu'il ait la rage.

Paul Valéry

Croire à la parole humaine, parlée ou écrite, est aussi indispensable aux humains que de se fier à la fermeté du sol.

Paul Valéry

Dans le métier de philosophe il est essentiel de ne pas comprendre.

Paul Valéry

De ce qui occupe le plus, c'est de quoi l'on parle le moins. ce qui est toujours dans l'esprit, n'est presque jamais sur les lèvres.

Paul Valéry

De tous les actes, le plus complet est celui de construire.

Paul Valéry

Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre.

Paul Valéry

Dieu a fait tout de rien. mais le rien perce.

Paul Valéry

Dieu créa l'homme et, ne le trouvant pas assez seul, il lui donna une compagne pour lui faire mieux sentir sa solitude.

Paul Valéry

Dieu sait quelles métaphysiques et géométries l'invention des miroirs et des vitres a pu engendrer chez les mouches !

Paul Valéry

Durer provient de dur.

Paul Valéry

Ecrire enchaîne. garde ta liberté.

Paul Valéry

Ecrire pour publier, c'est l'art d'accomoder les restes.

Paul Valéry

En toute chose inutile, il faut être divin ou ne pas s'en mêler.

Paul Valéry

Être soi-même ! mais soi-même en vaut-il la peine ?

Paul Valéry

Excellent de ne pas trouver le mot juste - cela y peut prouver qu'on envisage bien un fait mental sans qu'on le veuille.

Paul Valéry

Faire de l'orthographe le signe de la culture, signe des temps et de sottise.

Paul Valéry

Faire en soi le tour du propriétaire.

Paul Valéry

Grand homme est celui qui laisse après soi les autres dans l'embarras.

Paul Valéry

Idée poétique : est celle qui, mise en prose, réclame encore le vers.

Paul Valéry

Il en est qui sont véridiques pour n'avoir point de quoi mentir.

Paul Valéry

Il est beaucoup plus simple de construire un univers que d'expliquer comment un homme tient sur ses pieds. demandez à aristote, à descartes, à leibniz et à quelques autres.

Paul Valéry

Il est bien vrai que certains âges de l'homme sont comme des croisements de routes.

Paul Valéry

Il est des choses que les autres seuls tirent de nous. il est des choses que nous ne tirons que des autres.

Paul Valéry

Il est impossible de comprendre et de punir à la fois.

Paul Valéry

Il faut entrer en soi-même armé jusqu'aux dents.

Paul Valéry

Il faut être léger comme l'oiseau et non comme la plume.

Paul Valéry

Il faut juger à froid et agir à chaud.

Paul Valéry

Il faut n'appeler science que l'ensemble des recettes qui réussissent toujours. tout le reste est littérature.

Paul Valéry

Il faut rappeler aux nations croissantes qu'il n'y a point d'arbre dans la nature qui, placé dans les meilleurs conditions de lumière, de sol et de terrain, puisse grandir et s'élargir indéfiniment.

Paul Valéry

Il faut s'excuser de bien faire, rien ne blesse plus.

Paul Valéry

Il n'est pas nation plus ouverte, ni sans doute de plus mystérieuse que la française ; point de nation plus aisée à observer et à croire connaître du premier coup.

Paul Valéry

Il n'y a d'universel que ce qui est suffisamment grossier pour l'être.

Paul Valéry

Il n'y a pas d'oeuvre achevée, il n'y a que des oeuvres abandonnées.

Paul Valéry

Il n'y a pas que de doctrine vraie en art, parce qu'on se lasse de tout et que l'on finit par s'intéresser à tout.

Paul Valéry

Il paraît donc, ou que la société n'est pas gérée, ou qu'elle n'est pas une affaire sérieuse.

Paul Valéry

Il y a des choses que l'on peut dire aux autres ; et d'autres qu'on ne peut dire qu'à soi-même.

Paul Valéry

Il y a des critiques qui ne demeurent "critique" que le temps de n'avoir pas réfléchi.

Paul Valéry

Il y a des moi plus moi que d'autres.

Paul Valéry

Il y a science des choses simples et art des choses compliquées.

Paul Valéry

Ils craignent de mourir, et ils ne craignent pas de vivre !

Paul Valéry

Intellectuels ? ceux qui donnent des valeurs à ce qui n'en a point.

Paul Valéry

J'aime mieux être lu plusieurs fois par un seul qu'une fois par plusieurs.

Paul Valéry

Jamais l'objet d'un poète n'est et ne peut être de nous apprendre qu'il pleut.

Paul Valéry

J'appelle techniciens ceux qui se trompent selon les règles.

Paul Valéry

Je me suis rarement perdu de vue ; je me suis détesté, je me suis adoré ; puis, nous avons vieilli ensemble.

Paul Valéry

Je ne sais pas ce qu'est la conscience d'un sot, mais celle d'un homme d'esprit est pleine de sottises.

Paul Valéry

Je ne sais rien de plus fou, et cependant de plus vulgaire, que de vouloir avoir raison.

Paul Valéry

Je ne suis pas toujours de mon avis.

Paul Valéry

Je ne vois point d'autre mesure d'une connaissance que la puissance réelle qu'elle confère. je ne sais que ce que je sais faire.

Paul Valéry

Je pense, et cela me rend pensif.

Paul Valéry

Je suis honnête homme, n'ayant jamais assassiné, jamais volé ni violé, que dans mon imagination. je ne serais pas honnête homme sans ces crimes.

Paul Valéry

Je suis un honnête homme, je veux dire que j'approuve la plupart de mes actions.

Paul Valéry

La bonne marche harmonique d'un système d'hommes exige que chacun ne soit ni inférieur ni supérieur à sa tâche.

Paul Valéry

La cause de la dépopulation ? la présence d'esprit.

Paul Valéry

La conscience règne et ne gouverne pas.

Paul Valéry

La définition du beau est facile : il est ce qui désespère.

Paul Valéry

La douleur est toujours question et le plaisir, réponse.

Paul Valéry

La facilité n'explique pas tout ; et le vice a ses sentiers aussi ardus que ceux de la vertu.

Paul Valéry

La faiblesse de la force est de ne croire qu'à la force.

Paul Valéry

La famille est un milieu où le minimum de plaisir avec le maximum de gêne font ménage ensemble.

Paul Valéry

La fatigue des sens crée. le vide crée. les ténèbres créent. le silence crée. l'incident crée. tout crée, excepté celui qui signe et endosse l'oeuvre.

Paul Valéry

La fin du jour est femme.

Paul Valéry

La fin du monde... dieu se retourne et dit : "j'ai fait un rêve".

Paul Valéry

La forme seule conserve les oeuvres de l'esprit.

Paul Valéry

La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.

Paul Valéry

La jeunesse est un temps pendant lequel les conventions sont, et doivent être, mal comprises : ou aveuglement combattues, ou aveuglement obéies.

Paul Valéry

La jeunesse est une manière de se tromper qui se change assez vite en une manière de ne plus même pouvoir se tromper.

Paul Valéry

La mémoire est l'avenir du passé.

Paul Valéry

La mode étant l'imitation de qui veut se distinguer par celui qui ne veut pas être distingué, il en résulte qu'elle change automatiquement.

Paul Valéry

La mort enlève tout sérieux à la vie.

Paul Valéry

La mort est un acte du coeur.

Paul Valéry

La mort est une surprise que fait l'inconcevable au concevable.

Paul Valéry

La mort nous parle d'une voix profonde pour ne rien dire.

Paul Valéry

La noblesse est une propriété mystique de la liqueur séminale.

Paul Valéry

La nuque est un mystère pour l'oeil.

Paul Valéry

La parole non écrite trouve avant de chercher.

Paul Valéry

La peinture permet de regarder les choses en tant qu'elles ont été une fois contemplées avec amour.

Paul Valéry

La pensée est une rature indéfinie.

Paul Valéry

La philosophie est chose ni plus ni moins sérieuse qu'une suite en ré mineur.

Paul Valéry

La philosophie ne consiste-t-elle pas, après tout, à faire semblant d'ignorer ce que l'on sait et de savoir ce que l'on ignore ?

Paul Valéry

La plupart des crimes sont des actes de somnambulisme, la morale consisterait à réveiller à temps le dormeur.

Paul Valéry

La plupart des hommes ont de la poésie une idée si vague que ce vague même de leur idée est pour eux la définition de la poésie.

Paul Valéry

La plupart ignore ce qui n'a pas de nom ; et la plupart croient à l'existence de tout ce qui a un nom.

Paul Valéry

La plus étrange pensée du monde : il y aura des hommes après nous.

Paul Valéry

La plus grande liberté naît de la plus grande rigueur.

Paul Valéry

La plus grande partie du corps ne parle que pour souffrir. tout organe qui se fait connaître est déjà suspect de désordre. silence bienheureux des machines qui marchent bien.

Paul Valéry

La politesse, c'est l'indifférence organisée.

Paul Valéry

La politique consiste dans la volonté de conquête et de conservation du pouvoir ; elle exige, par conséquent, une action de contrainte ou d'illusion sur les esprits, qui sont la matière de tout pouvoir.

Paul Valéry

La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde.

Paul Valéry

La politique fut d'abord l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. a une époque suivante, on y adjoignit l'art de contraindre les gens à décider sur ce qu'ils n'entendent pas.

Paul Valéry

La poursuite des perfectionnements exclut la recherche de la perfection. perfectionner s'oppose à parfaire.

Paul Valéry

La question est humaine ; la réponse, trop humaine.

Paul Valéry

La sagesse n'a rien à faire avec l'âme : l'âme n'a pas d'esprit.

Paul Valéry

La santé, c'est le silence des organes.

Paul Valéry

La supériorité comme cause de l'impuissance : être incapable d'une sottise qui peut être "avantageuse".

Paul Valéry

La syntaxe est une faculté de l'âme.

Paul Valéry

La théologie joue avec la vérité comme un chat avec une souris.

Paul Valéry

La tradition et le progrès sont deux grands ennemis du genre humain.

Paul Valéry

La vanité, grande ennemie de l'égoïsme, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain.

Paul Valéry

La vérité a besoin de mensonge - car comment la définir sans contraste ?

Paul Valéry

La vérité est un moyen. il n'est pas le seul.

Paul Valéry

La vie enseigne à faire semblant de n'être qu'un homme.

Paul Valéry

La vie est à peine un peu plus vieille que la mort.

Paul Valéry

L'action est une brève folie.

Paul Valéry

L'ambition extérieure a pour condition une sorte de désespoir ou d'abandon de l'ambition intérieure.

Paul Valéry

L'amertume vient presque toujours de ne pas recevoir un peu plus que ce que l'on donne. le sentiment de ne pas faire une bonne affaire.

Paul Valéry

L'amour consiste à être bête ensemble.

Paul Valéry

L'amour est une brève épilepsie.

Paul Valéry

L'amour existe d'autant plus que son objet imaginé existe moins.

Paul Valéry

L'analyse est parfois un moyen de se dégoûter en détail de ce qui était supportable dans son ensemble.

Paul Valéry

L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui.

Paul Valéry

L'avenir est la parcelle la plus sensible de l'instant.

Paul Valéry

L'avenir n'est plus ce qu'il était.

Paul Valéry

Le "déterminisme" est la seule manière de se représenter le monde. et l'indéterminisme, la seule manière d'y exister.

Paul Valéry

Le baccalauréat est le certificat que donne l'etat et qui atteste à tous que le jeune untel ne sait absolument rien faire.

Paul Valéry

Le besoin de nouveau est signe de fatigue ou de faiblesse de l'esprit, qui demande ce qui lui manque. car il n'est rien qui ne soit nouveau.

Paul Valéry

Le bonheur a les yeux fermés.

Paul Valéry

Le bonheur est la plus cruelle des armes aux mains du temps.

Paul Valéry

Le cerveau des poètes est un fond de mer où bien des coques reposent.

Paul Valéry

Le châtiment déprime la moralité car il donne au crime une compensation finie.

Paul Valéry

Le chef-d'oeuvre littéraire de la france est peut-être sa prose abstraite, dont la pareille ne se trouve nulle part.

Paul Valéry

Le débat religieux n'est plus entre religions, mais entre ceux qui croient que croire a une valeur quelconque, et les autres.

Paul Valéry

Le désir d'originalité est le père de tous les emprunts, de toutes les limitations. rien de plus original, rien de plus "soi" que se nourrir des autres.

Paul Valéry

Le difficile est de repousser ce qui vous empêche d'être vous-même - sans repousser en même temps ce qui vous contraint à l'être.

Paul Valéry

Le diplôme est l'ennemi mortel de la culture.

Paul Valéry

Le droit est l'intermède des forces.

Paul Valéry

Le fait d'être seul, de ne connaître personne dans une ville, transforme en prison ce lieu sans échanges.

Paul Valéry

Le génie de newton a consisté à dire que la lune tombe alors que tout le monde voit bien qu'elle ne tombe pas.

Paul Valéry

Le génie est une habitude que prennent certains.

Paul Valéry

Le goût est fait de mille dégoûts.

Paul Valéry

Le grand triomphe de l'adversaire est de vous faire croire ce qu'il dit de vous.

Paul Valéry

Le hasard est la liberté des choses, l'impression que nous avons de la pluralité et de l'indifférence des solutions.

Paul Valéry

Le lyrisme est le développement d'une exclamation.

Paul Valéry

Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'opinion.

Paul Valéry

Le mépris du dieu pour les esprits humains se marque par les miracles.

Paul Valéry

Le métier des intellectuels est de remuer toutes choses sous leurs signes, noms ou symboles, sans le contrepoids des actes réels. il en résulte que leurs propos sont étonnants, leur politique dangereuse, leurs plaisirs superficiels.

Paul Valéry

Le moderne se contente de peu.

Paul Valéry

Le moi est haïssable... mais il s'agit de celui des autres.

Paul Valéry

Le moment où le petit enfant prend conscience du pouvoir de ses pleurs n'est pas différent de celui où il en fait un moyen de pression et de gouvernement.

Paul Valéry

Le monde ne vaut que par les extrêmes et ne dure que par les moyens. il ne vaut que par les ultras et ne dure que par les modérés.

Paul Valéry

Le naturel est ennuyeux.

Paul Valéry

Le nombre de nos ennemis croît en proportion de l'accroissement de notre importance. il en est de même du nombre de nos amis.

Paul Valéry

Le nouveau n'a d'attraits irrésistibles que pour les esprits qui demandent au simple changement leur excitation maxima.

Paul Valéry

Le nu n'avait en somme que deux significations dans les esprits : tantôt le symbole du beau et tantôt celui de l'obscène.

Paul Valéry

Le peintre ne doit pas faire ce qu'il voit, mais ce qui sera vu.

Paul Valéry

Le philosophe est un artiste qui ne veut pas convenir de l'être.

Paul Valéry

Le philosophe n'en sait pas réellement plus que sa cuisinière.

Paul Valéry

Le plus farouche orgueil naît surtout à l'occasion d'une impuissance.

Paul Valéry

Le poème ne meurt pas pour avoir vécu : il est fait expressément pour renaître de ses cendres et redevenir indéfiniment ce qu'il vient d'être.

Paul Valéry

Le poème, cette hésitation prolongée entre le son et le sens.

Paul Valéry

Le poète se consacre et se consume à définir et à construire un langage dans le langage.

Paul Valéry

Le pouvoir sans abus perd le charme.

Paul Valéry

Le premier mouvement des uns est de consulter les livres ; le premier mouvement des autres est de regarder les choses.

Paul Valéry

Le réel ne peut s'exprimer que par l'absurde.

Paul Valéry

Le rêve est le phénomène que nous n'observons que pendant son absence. le verbe rêver n'a presque pas de présent. je rêve, tu rêves.

Paul Valéry

Le rêve est une hypothèse, puisque nous ne le connaissons jamais que par le souvenir, mais ce souvenir est nécessairement une fabrication.

Paul Valéry

Le réveil commence comme un autre rêve.

Paul Valéry

Le réveil fait aux rêves une réputation qu'ils ne méritent pas.

Paul Valéry

Le si est un instrument essentiel de l'action mentale.

Paul Valéry

Le style résulte d'une sensibilité spéciale à l'égard du langage. cela ne s'acquiert pas, mais cela se développe.

Paul Valéry

Le style, pour l'écrivain aussi bien que pour le peintre, est une question non de technique mais de vision.

Paul Valéry

Le talent d'un homme est ce qui nous manque pour mépriser ou détruire ce qu'il a fait.

Paul Valéry

Le talent sans génie est peu de chose. le génie sans talent n'est rien.

Paul Valéry

Le temps du monde fini commence.

Paul Valéry

Le veau d'or ? il vaudra moins cher demain que le veau naturel.

Paul Valéry

Le vrai snob est celui qui craint d'avouer qu'il s'ennuie et qu'il s'amuse, quand il s'amuse.

Paul Valéry

L'éducation ne se borne pas à l'enfance et à l'adolescence. l'enseignement ne se limite pas à l'école. toute la vie, notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux.

Paul Valéry

L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain.

Paul Valéry

Les animaux, qui ne font rien d'inutile, ne médisent pas sur la mort.

Paul Valéry

Les belles oeuvres sont filles de leur forme, qui naît avant elles.

Paul Valéry

Les bêtises qu'il a faites et les bêtises qu'il n'a pas faites se partagent les regrets de l'homme.

Paul Valéry

Les bons souvenirs sont des bijoux perdus.

Paul Valéry

Les coeurs de nos amis sont souvent plus impénétrables que les coeurs de nos ennemis.

Paul Valéry

Les esprits valent selon ce qu'ils exigent. je vaux ce que je veux.

Paul Valéry

Les événements eux-mêmes sont demandés comme une nourriture. s'il n'y a point ce matin quelque grand malheur dans le monde, nous sentons un certain vide. "ils n'y a rien aujourd'hui dans les journaux", disent-ils.

Paul Valéry

Les événements sont l'écume des choses.

Paul Valéry

Les exigences d'une stricte prosodie sont l'artifice qui confère au langage naturel les qualités d'une matière résistante, étrangère à notre âme, et comme sourde à nos désirs.

Paul Valéry

Les femmes adorent la force, mais une force qui parfois s'incline, et un tigre qui tantôt dévore et tantôt se fait descente de lit.

Paul Valéry

Les femmes sont mélange de désir d'une certaine brutalité et de l'exigence d'immenses égards. elles adorent la force, mais une force qui parfois s'incline, et un tigre qui tantôt dévore et tantôt se fait descente de lit.

Paul Valéry

Les français ont plus de foi dans l'homme qu'ils n'ont d'illusions sur les hommes.

Paul Valéry

Les gestes de l'orateur sont des métaphores.

Paul Valéry

Les grands hommes meurent deux fois : une fois comme homme, et une fois comme grand.

Paul Valéry

Les grands hommes sont ceux dont les fautes ne comptent pas. leur perte même les exhausse.

Paul Valéry

Les guerres, ce sont des hommes qui s'entre-tuent parce que d'autres gens qui se connaissent très bien ne parviennent pas à se mettre d'accord.

Paul Valéry

Les hommes se distinguent par ce qu'ils montrent et se ressemblent par ce qu'ils cachent.

Paul Valéry

Les idées précises conduisent souvent à ne rien faire.

Paul Valéry

Les livres ont les mêmes ennemis que l'homme : le feu, l'humide, les bêtes, le temps, et leur propre contenu.

Paul Valéry

Les maîtres sont ceux qui nous montrent ce qui est possible dans l'ordre de l'impossible.

Paul Valéry

Les mots donnent, en moyenne, autant d'idées que les idées donnent de mots.

Paul Valéry

Les mots font partie de nous plus que les nerfs. nous ne connaissons notre cerveau que par ouï-dire.

Paul Valéry

Les mots sont des planches jetées sur un abîme, avec lesquels on traverse l'espace d'une pensée, et qui souffrent le passage et non point la station.

Paul Valéry

Les objections naissent souvent de cette simple cause que ceux qui les font n'ont pas trouvé eux-mêmes l'idée qu'ils attaquent.

Paul Valéry

Les pensées que l'on garde pour soi se perdent.

Paul Valéry

Les pensées, les émotions toutes nues sont aussi faibles que les hommes tout nus. il faut donc les vêtir.

Paul Valéry

Les petits faits inexpliqués contiennent toujours de quoi renverser toutes les explications des grands faits.

Paul Valéry

Les progrès de l'insomnie sont remarquables et suivent exactement tous les autres progrès.

Paul Valéry

Les raisons qui font que l'on s'abstient des crimes sont plus honteuses, plus secrètes que les crimes.

Paul Valéry

Les révolutions font en deux jours l'ouvrage de deux mois, puis défont en deux ans l'ouvrage de deux siècles.

Paul Valéry

Les sots croient que plaisanter c'est ne pas être sérieux et qu'un jeu de mots n'est pas une réponse.

Paul Valéry

Les uns sont assez bêtes pour s'aimer ; les autres pour se haïr. deux manières de se tromper.

Paul Valéry

Les véritables accords sont les accords en arrière-pensées.

Paul Valéry

Les vilaines pensées viennent du coeur.

Paul Valéry

L'espace est un corps imaginaire comme le temps un mouvement fictif.

Paul Valéry

L'espoir est un scepticisme. c'est douter du malheur un instant.

Paul Valéry

L'espoir fait vivre, mais comme sur une corde raide.

Paul Valéry

L'esprit condamne tout ce qu'il n'envie pas.

Paul Valéry

L'esprit est absurde par ce qu'il cherche, il est grand par ce qu'il trouve.

Paul Valéry

L'esprit vit de différence, l'écart existe, la plénitude le laisse inerte.

Paul Valéry

L'esprit, me disait un homme d'esprit, ce n'est que la bêtise en mouvement ; et le génie, c'est la bêtise en fureur.

Paul Valéry

L'éternité occupe ceux qui ont du temps à perdre. elle est une forme de loisir.

Paul Valéry

L'europe deviendra-t-elle ce qu'elle est en réalité, c'est-à-dire : un petit cap du continent asiatique ?

Paul Valéry

L'existence des voisins est la seule défense des nations contre une perpétuelle guerre civile.

Paul Valéry

L'expression du sentiment vrai est toujours banale. plus on est vrai, plus on est banal. car il faut chercher pour ne pas l'être.

Paul Valéry

L'histoire est la science des choses qui ne se répètent pas.

Paul Valéry

L'histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré.

Paul Valéry

L'histoire justifie ce que l'on veut. elle n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout et donne des exemples de tout.

Paul Valéry

L'homme a inventé le pouvoir des choses absentes.

Paul Valéry

L'homme d'affaires, c'est un hybride du danseur et du calculateur.

Paul Valéry

L'homme de génie est celui qui m'en donne.

Paul Valéry

L'homme est absurde par ce qu'il cherche, grand par ce qu'il trouve.

Paul Valéry

L'homme est adossé à sa mort comme le causeur à la cheminée.

Paul Valéry

L'homme est un animal enfermé à l'extérieur de sa cage. il s'agite hors de soi.

Paul Valéry

L'homme heureux est celui qui se retrouve avec plaisir au réveil, se reconnaît celui qu'il aime être.

Paul Valéry

L'homme moderne est l'esclave de la modernité : il n'est point de progrès qui ne tourne pas à sa plus complète servitude.

Paul Valéry

L'homme sait assez souvent ce qu'il fait, il ne sait jamais ce que fait ce qu'il fait.

Paul Valéry

L'homme se sent libre. mais mon bras, fort souvent, ne se sent aucun poids. il n'en pèse pas moins.

Paul Valéry

L'homme vaut-il la peine de déranger un dieu pour le "créer" ?

Paul Valéry

Liberté : c'est un de ces détestables mots qui ont plus de valeur que de sens, qui chantent plus qu'ils ne parlent.

Paul Valéry

Liberté suppose ignorance.

Paul Valéry

Liberté, c'est un de ces détestables mots qui ont plus de valeur que de sens ; qui chantent plus qu'ils ne parlent, qui demandent plus qu'ils ne répondent.

Paul Valéry

L'idéal est une manière de bouder.

Paul Valéry

L'idée de faire est la première et la plus humaine. "expliquer", ce n'est jamais que décrire une manière de faire : ce n'est que refaire la pensée.

Paul Valéry

L'idée de justice est au fond une idée de théâtre, de dénouement, de retour à l'équilibre ; après quoi, il n'y a plus rien. on s'en va. fini le drame.

Paul Valéry

L'idée du passé ne prend un sens et ne constitue une valeur que pour l'homme qui se trouve en soi-même une passion de l'avenir.

Paul Valéry

L'imbécile est celui qui ne sait se servir, qui n'a pas l'idée de se servir, de ce qu'il possède. tout le monde en est là.

Paul Valéry

L'intelligence - faculté de reconnaître sa sottise.

Paul Valéry

L'objet de la psychologie est de nous donner une idée tout autre des choses que nous connaissons le mieux.

Paul Valéry

L'objet de l'esprit est d'être content de soi devant soi-même. cela ne dure guère.

Paul Valéry

L'objet profond de l'artiste est de donner plus qu'il ne possède.

Paul Valéry

L'optimiste et le pessimiste ne s'opposent que sur ce qui n'est pas.

Paul Valéry

L'oreille est le sens préféré de l'attention. elle garde, en quelque sorte, la frontière du côté où la vue ne voit pas.

Paul Valéry

Ma modestie est grande. quand elle se hausse sur les pointes, elle arrive presque au nombril de mon orgueil.

Paul Valéry

Ma réputation, n'est-ce pas le triste effort que je suis obligé de faire pour imiter l'image fausse que vous vous faites de moi ?

Paul Valéry

Mais que peut faire un dieu d'autre chose qu'un "monde" ?

Paul Valéry

Méditer en philosophie, c'est revenir du familier à l'étrange et, dans l'étrange, affronter le réel.

Paul Valéry

Méprisez votre prochain comme vous-même.

Paul Valéry

Mes vers ont le sens qu'on leur prête !

Paul Valéry

Métaphysicien - homme qui parle trop tôt. attendez éternellement que vous en sachiez un peu plus.

Paul Valéry

Mets les rieurs de ton côté - et le bateau chavire. il te verse avec eux dans le vulgaire.

Paul Valéry

Ne dites jamais : "aime moi". cela ne sert à rien. toutefois dieu le dit.

Paul Valéry

Nietzsche n'est pas une nourriture, c'est un excitant.

Paul Valéry

Nos contradictions font la substance de notre activité d'esprit.

Paul Valéry

Nos plus claires idées sont filles d'un travail obscur.

Paul Valéry

Nos plus importantes pensées sont celles qui contredisent nos sentiments.

Paul Valéry

Notre savoir consiste en grande partie à "croire savoir ", et à croire que d'autres savent.

Paul Valéry

Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles.

Paul Valéry

Nous avons contracté cette curieuse habitude de tenir pour médiocre tout artiste qui ne commence par choquer et par être suffisamment injurié ou moqué.

Paul Valéry

Nous entrons dans l'avenir à reculons...

Paul Valéry

Nous sommes faits pour ignorer que nous ne sommes pas libres.

Paul Valéry

On dit qu'une conviction est solide quand elle résiste à la conscience qu'elle est fausse.

Paul Valéry

On est accessible à la flatterie dans la mesure où soi-même on se flatte.

Paul Valéry

On ne pense réellement à soi et l'on est soi que quand on ne pense à rien.

Paul Valéry

On ne peut pas sortir de l'ombre, même un peu, sans exciter la haine de beaucoup.

Paul Valéry

On ne sait jamais avec qui l'on couche.

Paul Valéry

On parle bien plus volontiers de ce qu'on ignore. car c'est à quoi l'on pense.

Paul Valéry

On se fait rarement rire seul parce qu'on se surprend difficilement soi-même.

Paul Valéry

On se réfugie dans ce qu'on ignore. on s'y cache de ce qu'on sait. l'inconnu est l'espoir de l'espoir.

Paul Valéry

Par le mythe vulgaire du bonheur, on peut faire des hommes à peu près ce que l'on veut, et tout ce que l'on veut des femmes.

Paul Valéry

Par malheur, il y a dans chaque philosophe un mauvais génie qui répond, et répond à tout.

Paul Valéry

Parfois je pense ; et parfois je suis.

Paul Valéry

Personne n'aime à considérer ses malheurs comme ses enfants légitimes.

Paul Valéry

Peu d'esprits s'inquiètent d'examiner la question avant de fournir la réponse.

Paul Valéry

Peut-être la france est-elle le seul pays où le ridicule ait joué un rôle historique.

Paul Valéry

Philosopher en vers, ce fut, et c'est encore, vouloir jouer aux échecs selon les règles du jeu de dame.

Paul Valéry

Plaire à soi est orgueil ; aux autres, vanité.

Paul Valéry

Proverbe pour les puissants : si quelqu'un te lèche les bottes, mets-lui le pied dessus avant qu'il ne commence à te mordre.

Paul Valéry

Quand nous parvenons au but, nous croyons que le chemin a été le bon.

Paul Valéry

Quand on dit que les mêmes causes produisent les mêmes effets, on ne dit rien. car les mêmes choses ne se reproduisent jamais - et d'ailleurs on ne peut jamais connaître toutes les causes.

Paul Valéry

Que de choses il faut ignorer pour agir !

Paul Valéry

Que serions-nous sans le secours de ce qui n'existe pas ?

Paul Valéry

Que si le moi est haïssable, aimer son prochain comme soi-même devient une atroce ironie.

Paul Valéry

Que tout fût clair, tout nous semblerait vain.

Paul Valéry

Qu'est-ce qu'un sot ? peut-être ce n'est qu'un esprit peu exigeant qui se contente de peu. un sot serait-il un sage.

Paul Valéry

Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur.

Paul Valéry

Qui nous cède, nous hait ; même cédant à la douceur et à la caresse.

Paul Valéry

Qui rougit en sait un peu plus qu'il ne devrait en savoir.

Paul Valéry

Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails.

Paul Valéry

Quoi de plus original que le bien délicatement fait ? n'est-ce point se distinguer de ses semblables que de les aimer ?

Paul Valéry

Quoi d'imprévu pour qui n'a rien prévu ?

Paul Valéry

Rappelez-vous tout simplement qu'entre les hommes il n'existe que deux relations : la logique ou la guerre.

Paul Valéry

Rien de beau ne peut se résumer.

Paul Valéry

Rien de plus dangereux que l'homme qui agit bien et pense mal. le contraire ou le symétrique de l'hypocrite est fort redoutable.

Paul Valéry

Rien de plus difficile que de n'être pas soi-même ou que de ne l'être que jusqu'où l'on veut.

Paul Valéry

Rien de plus humain que le divin.

Paul Valéry

Rien de plus original, rien de plus "soi" que de se nourrir des autres. mais il faut les digérer. le lion est fait de mouton assimilé.

Paul Valéry

Rien de plus rare que de ne donner aucune importance aux choses qui n'ont aucune importance.

Paul Valéry

Rien ne rend un homme plus redoutable, plus implacable, plus... que la faculté de voir les choses... telles qu'elles sont.

Paul Valéry

Sans les religions, les sciences n'eussent pas existé, car la tête humaine n'aurait pas été habituée à s'écarter de l'apparence immédiate et constante qui lui définit la réalité.

Paul Valéry

Si deux personnes se brouillent, c'est qu'elles étaient un peu trop bien ensemble.

Paul Valéry

Si les regards pouvaient enfanter ou tuer, les rues seraient remplies de femmes enceintes et jonchées de cadavres.

Paul Valéry

Si l'état est fort, il nous écrase. s'il est faible nous périssons.

Paul Valéry

Si nous aimons faire le bien, nous faisons ce que nous aimons.

Paul Valéry

Si tous les hommes étaient également éclairés, également critiques, et surtout également courageux, toute société serait impossible !

Paul Valéry

Si tout le monde a bonne opinion d'une mauvaise affaire, elle est une bonne affaire.

Paul Valéry

S'il n'y a point ce matin quelque grand malheur dans le monde, nous nous sentons un certain vide.

Paul Valéry

Tendresse est tendance à se livrer en toute faiblesse à la douceur d'être faible. mais d'où vient ce "plaisir" ? cette faiblesse, il est vrai, cet attendrissement - prépare un coup d'extrême force.

Paul Valéry

Toujours nous sommes interrompus, jamais nous ne sommes achevés.

Paul Valéry

Tout ce que l'on sait peut servir dans tout ce que l'on fait.

Paul Valéry

Tout ce que tu dis parle de toi : singulièrement quand tu parles d'un autre.

Paul Valéry

Tout ce que tu dis parle de toi ; surtout quand tu parles d'un autre.

Paul Valéry

Tout ce que tu dis parles de toi : singulièrement quand tu parles d'un autre.

Paul Valéry

Tout ce qui est simple est faux, mais tout ce qui ne l'est pas est inutilisable.

Paul Valéry

Tout esprit saint vu à la loupe est un grouillement d'éléments de démence.

Paul Valéry

Tout est prédit par le dictionnaire.

Paul Valéry

Tout état social exige des fictions.

Paul Valéry

Toute chose qui est, si elle n'était, serait énormément improbable.

Paul Valéry

Toute critique, tout blâme revient à dire : je ne suis pas toi.

Paul Valéry

Toute discussion se réduit à donner à l'adversaire la couleur d'un sot ou la figure d'une canaille.

Paul Valéry

Toute doctrine se présente nécessairement comme une affaire plus avantageuse que les autres. elle dépend donc des autres.

Paul Valéry

Toute métaphysique résulte d'un mauvais usage des mots.

Paul Valéry

Toute morale prophétise.

Paul Valéry

Toute philosophie pourrait se réduire à rechercher laborieusement cela même que l'on sait naturellement.

Paul Valéry

Toute politique tend à traiter les hommes comme des choses.

Paul Valéry

Toutes les nations ont des raisons présentes, ou passées, ou futures de se croire incomparables. et d'ailleurs, elles le sont.

Paul Valéry

Toutes les parties de campagne finissent par des démangeaisons.

Paul Valéry

Trois variétés de femmes : les emmerdeuses, les emmerdantes, les emmerderesses. cette dernière catégorie comprenant celles qui amènent l'homme à la passivité totale.

Paul Valéry

Tu ne m'apprends rien si tu ne m'apprends à faire quelque chose.

Paul Valéry

Tu ne me lirais pas si tu ne m'avais déjà compris.

Paul Valéry

Un chef est un homme qui a besoin des autres.

Paul Valéry

Un écrivain classique est un écrivain qui dissimule ou résorbe les associations d'idées.

Paul Valéry

Un enseignement qui n'enseigne pas à se poser des questions est mauvais.

Paul Valéry

Un état bien dangereux : croire comprendre.

Paul Valéry

Un état est d'autant plus fort qu'il peut conserver en lui ce qui vit et agit contre lui.

Paul Valéry

Un fait mal observé est plus pernicieux qu'un mauvais raisonnement.

Paul Valéry

Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles.

Paul Valéry

Un homme d'affaires est un croisement entre un danseur et une machine à calculer.

Paul Valéry

Un homme passe pour volontaire ; mais au fond, il n'a que l'habitude de vouloir. le vouloir lui est le plus facile.

Paul Valéry

Un homme qui écrit n'est jamais seul.

Paul Valéry

Un homme qui renonce au monde se met dans la condition de le comprendre.

Paul Valéry

Un homme sérieux a peu d'idées. un homme à idées n'est jamais sérieux.

Paul Valéry

Un homme seul est toujours en mauvaise compagnie.

Paul Valéry

Un métier indéfiniment approfondi mène à tout l'esprit qu'on peut espérer d'avoir.

Paul Valéry

Un sentiment bien circonscrit est un sentiment mutilé.

Paul Valéry

Un voyage est une opération qui fait correspondre des villes à des heures.

Paul Valéry

Une "philosophie" doit être portative.

Paul Valéry

Une chose que l'on ne connaît que par les journaux et les livres, on peut jurer qu'on ne la connaît pas.

Paul Valéry

Une chose ratée est une chose qui n'est pas encore réussie.

Paul Valéry

Une époque intéressante est toujours une époque énigmatique, qui ne promet guère de repos, de prospérité, de continuité, de sécurité.

Paul Valéry

Une femme intelligente est une femme avec laquelle on peut être aussi bête que l'on veut.

Paul Valéry

Une mauvaise expérience vaut mieux qu'un bon conseil.

Paul Valéry

Une oeuvre d'art devrait toujours nous apprendre que nous n'avions pas vu ce que nous voyons.

Paul Valéry

Une religion fournit aux hommes des mots, des actes, des gestes, des "pensées" pour les circonstances où ils ne savent que dire, que faire, qu'imaginer.

Paul Valéry

Une vénus est bien difficile à peindre puisqu'elle porte toutes les perfections, il est à peu près impossible de la rendre véritablement séduisante.

Paul Valéry

Véritablement bon est l'homme rare qui jamais ne blâme les gens des maux qui leur arrivent.

Paul Valéry

Vérité est non seulement conformité, mais valeur. ceux qui croient la posséder, la possèdent ; eux seuls.

Paul Valéry