Toutes les citations de Simone WEIL

52 citations de Simone WEIL

Citations de Simone WEIL


Vous cherchez une citation de Simone WEIL ?
Nous vous proposons ci-dessous plus de 52 citations de Simone WEIL.


Accepter d'être soumis à la nécessité et n'agir qu'en la maniant.

Simone WEIL

Accepter le mal qu'on nous fait comme remède à celui que nous avons fait.

Simone WEIL

Aimer un être, c'est tout simplement reconnaître qu'il existe autant que vous.

Simone WEIL

Argent, machinisme, algèbre ; les trois monstres de la civilisation actuelle.

Simone WEIL

Ce monde est la porte d'entrée. c'est une barrière. et, en même temps, c'est le passage.

Simone WEIL

C'est un grand danger d'aimer dieu comme un joueur aime le jeu.

Simone WEIL

Dans le domaine de l'intelligence, la vertu d'humilité n'est pas autre chose que le pouvoir d'attention.

Simone WEIL

Dès qu'on a pensé quelque chose, chercher en quel sens le contraire est vrai.

Simone WEIL

Dieu ne juge pas : par lui les êtres se jugent.

Simone WEIL

Dieu ne peut être présent dans la création que sous la forme d'absence.

Simone WEIL

Entre deux hommes qui n'ont pas l'expérience de dieu, celui qui le nie en est peut-être le plus près.

Simone WEIL

Il n'y a qu'une seule et même raison pour tous les hommes ; ils ne deviennent étrangers et impénétrables les uns aux autres que lorsqu'ils s'en écartent.

Simone WEIL

Impossible de pardonner à qui nous a fait du mal, si ce mal nous abaisse. il faut penser qu'il ne nous a pas abaissé, mais a révélé notre vrai niveau.

Simone WEIL

J'ai beau mourir, l'univers continue. cela ne me console pas si je suis autre que l'univers. mais si l'univers est à mon âme comme un autre corps, ma mort cesse d'avoir pour moi plus d'importance que celle d'un inconnu.

Simone WEIL

J'ai eu soudain la certitude que le christianisme est par excellence la religion des esclaves, que les esclaves ne peuvent pas ne pas y adhérer, et moi parmi les autres.

Simone WEIL

La beauté séduit la chair pour obtenir la permission de passer jusqu'à l'âme.

Simone WEIL

La beauté, c'est l'harmonie du hasard et du bien.

Simone WEIL

La contemplation du temps est la clef de la vie humaine.

Simone WEIL

La création est de la part de dieu un acte non pas d'expansion de soi, mais de retrait, de renoncement. dieu et toutes les créatures, cela est moins que dieu seul.

Simone WEIL

La joie est notre évasion hors du temps.

Simone WEIL

La nécessité est l'écran mis entre dieu et nous pour que nous puissions être. c'est à nous de percer l'écran pour cesser d'être.

Simone WEIL

La plénitude de l'amour du prochain, c'est simplement d'être capable de lui demander : "quel est ton tourment ?"

Simone WEIL

La politique m'apparaît comme une sinistre rigolade.

Simone WEIL

La pureté est le pouvoir de contempler la souillure.

Simone WEIL

La religion en tant que source de consolation est un obstacle à la véritable foi, et en ce sens l'athéisme est une purification.

Simone WEIL

La vulnérabilité des choses précieuses est belle parce que la vulnérabilité est une marque d'existence.

Simone WEIL

L'amour est un signe de notre misère. dieu ne peut aimer que soi. nous ne pouvons aimer qu'autre chose.

Simone WEIL

L'avenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien ; c'est nous qui, pour le construire, devons tout lui donner, lui donner notre vie elle-même.

Simone WEIL

Le beau est ce qu'on ne peut pas vouloir changer.

Simone WEIL

Le chrétien est un mauvais païen, converti par un mauvais juif.

Simone WEIL

Le mal est à l'amour ce que le mystère est à l'intelligence.

Simone WEIL

Le mot de révolution est un mot pour lequel on tue, pour lequel on meurt, pour lequel on envoie les masses populaires à la mort, mais qui n'a aucun contenu.

Simone WEIL

Le présent, nous y sommes attachés. l'avenir, nous le fabriquons dans notre imagination. seul le passé, quand nous ne le refabriquons pas, est réalité pure.

Simone WEIL

Le temps est notre supplice. l'homme ne cherche qu'à y échapper, c'est-à-dire échapper au passé et à l'avenir en s'enfonçant dans le présent, ou se fabriquer un passé ou un avenir à sa guise.

Simone WEIL

Le triomphe de l'art est de conduire à autre chose que soi.

Simone WEIL

L'enfer c'est de s'apercevoir qu'on n'existe pas et de ne pas y consentir.

Simone WEIL

Les opprimés en révolte n'ont jamais réussi à fonder une société non oppressive.

Simone WEIL

L'homme voudrait être égoïste et ne peut pas. c'est le caractère le plus frappant de sa misère et la source de sa grandeur.

Simone WEIL

L'obéissance à un homme dont l'autorité n'est pas illuminée de légitimité, c'est un cauchemar.

Simone WEIL

Mort. etat instantané, sans passé ni avenir. indispensable pour l'accès à l'éternité.

Simone WEIL

Nous ne possédons rien au monde - car le hasard peut tout nous ôter - sinon le pouvoir de dire "je".

Simone WEIL

Nous vivons ici-bas dans un mélange de temps et d'éternité. l'enfer serait du temps pur.

Simone WEIL

On dit souvent que la force est impuissante à dompter la pensée ; mais pour que soit vrai, il faut qu'il y ait pensée. là où les opinions irraisonnées tiennent lieu d'idées, la force peut tout.

Simone WEIL

On meurt pour ce qui est fort, non pour celui qui est faible. mourir pour ce qui est fort fait perdre à la mort son amertume.

Simone WEIL

On pense aujourd'hui à la révolution, non comme à une solution des problèmes posés par l'actualité, mais comme à un miracle dispensant de résoudre les problèmes.

Simone WEIL

On peut, si on veut, ramener tout l'art de vivre à un bon usage du langage.

Simone WEIL

Parmi les êtres humains, on ne reconnaît pleinement l'existence que de ceux qu'on aime.

Simone WEIL

Plus le niveau de la technique est élevé, plus les avantages que peuvent apporter des progrès nouveaux diminuent par rapport aux inconvénients.

Simone WEIL

Toute douleur qui ne détache pas est de la douleur perdue.

Simone WEIL

Toute forme de récompense constitue une dégradation d'énergie.

Simone WEIL

Toutes les tragédies que l'on peut imaginer reviennent à une seule et unique tragédie : l'écoulement du temps.

Simone WEIL

Un homme qui serait seul dans l'univers n'aurait aucun droit, mais seulement des obligations.

Simone WEIL