Toutes les citations de Tahar BEN JELLOUN

68 citations de Tahar BEN JELLOUN

Citations de Tahar BEN JELLOUN


Vous cherchez une citation de Tahar BEN JELLOUN ?
Nous vous proposons ci-dessous plus de 68 citations de Tahar BEN JELLOUN.


C'est dans l'irrégularité, la clandestinité, le cambriolage que le plaisir est intense ; pas dans la préméditation.

Tahar BEN JELLOUN

Chacun de nous sent un jour le besoin d'exorciser ses démons, ceux qu'ils connaît et surtout ceux qu'il ignore et qui le poussent vers des ravins qu'il ne voit pas.

Tahar BEN JELLOUN

Chaque personne est une armoire pleine d'histoires, il suffit d'ouvrir les tiroirs, c'est comme un chapelet qu'on égrène.

Tahar BEN JELLOUN

Dans une société où l'individu n'est pas reconnu, ce qui compte avant toute chose, c'est la tribu et le clan.

Tahar BEN JELLOUN

Dire oui à tout et à tout le monde, c'est comme si on n'existait pas.

Tahar BEN JELLOUN

Ecrire, c'est rendre compte de quelque chose que l'on a vécu et qui mérite de sortir du cadre personnel. en ce sens, beaucoup d'écrivains d'aujourd'hui n'ont aucune légitimité. ils devraient arrêter d'écrire.

Tahar BEN JELLOUN

Faire l'amour est une façon de créer, d'écrire, de composer.

Tahar BEN JELLOUN

Il faut dire et redire la laideur qui mène le monde.

Tahar BEN JELLOUN

Il faut se méfier de ceux qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais, des gens en béton : la moindre fêlure dans le mur peut entraîner la chute de toute la maison.

Tahar BEN JELLOUN

Il n'y a pas mieux que le regard et le toucher pour savoir où on en est.

Tahar BEN JELLOUN

La capacité d'imaginer est plus apaisante que la vie elle-même...

Tahar BEN JELLOUN

La dépression frappe au hasard : c'est une maladie, pas un état d'âme.

Tahar BEN JELLOUN

La folie, ce n'est pas la confusion, c'est un palmier qui donne des dattes sans noyau, c'est une brûlure qui ne fait pas mal, c'est le baiser de l'absent.

Tahar BEN JELLOUN

La liberté n'est rien si elle ne respire pas dans le corps et l'esprit de l'homme, de tous les hommes, sans distinction ethnique, religieuse ou géographique.

Tahar BEN JELLOUN

La littérature ne change ni l'homme ni la société. pour autant, l'absence de littérature rendrait l'homme encore plus infréquentable.

Tahar BEN JELLOUN

La morale, ça ne sort personne de la fosse commune.

Tahar BEN JELLOUN

La mort n'est rien. elle délivre le papillon d'une mauvaise toile d'araignée. ce qui n'est pas tolérable, c'est le tissage qui traverse la peau et le coeur.

Tahar BEN JELLOUN

La passion est un excès de vie, un excès de lumière, impossible à étaler dans un quotidien.

Tahar BEN JELLOUN

La passion est un ouragan, quelque chose de sublime qui précipite le désastre. c'est une histoire qui se termine toujours mal.

Tahar BEN JELLOUN

La peur, c'est l'enfant en nous qui panique.

Tahar BEN JELLOUN

La poésie ne peut se permettre l'humour.

Tahar BEN JELLOUN

La politique dénature et ruine l'amitié.

Tahar BEN JELLOUN

La raison qui ne dort jamais produit des monstres.

Tahar BEN JELLOUN

La religion, c'est souvent le tout et le contraire de tout : il faut que chacun puisse y puiser son miel.

Tahar BEN JELLOUN

La vie de couple repose sur un leurre, une agression. il s'agit pour chacun des deux comparses de prendre possession de l'autre, de relever un défi : "comment le changer ? comment le faire devenir moi ?"

Tahar BEN JELLOUN

La virilité ne réside pas dans les muscles, elle est dans l'esprit.

Tahar BEN JELLOUN

L'absence est une ride du souvenir. c'est la douceur d'une caresse, un petit poème oublié sur la table.

Tahar BEN JELLOUN

L'âme humaine ne s'explique pas par la psychologie. elle ne peut être expliquée, elle est à vivre.

Tahar BEN JELLOUN

L'ami est-il celui qu'on peut déranger ? oui, surtout s'il peut être utile.

Tahar BEN JELLOUN

L'amitié est une religion sans dieu ni jugement dernier. sans diable non plus. une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.

Tahar BEN JELLOUN

L'amitié ne rend pas le malheur plus léger, mais en se faisant présence et dévouement, elle permet d'en partager le poids, et ouvre les portes de l'apaisement.

Tahar BEN JELLOUN

L'amour est la plus vieille demeure du monde, qu'il faut sans cesse reconstruire, pierre par pierre sans jamais se reposer et croire que les sentiments sont acquis pour toujours.

Tahar BEN JELLOUN

Le désert est un malentendu, un mauvais lit pour le sommeil et le songe, une page blanche pour la nostalgie.

Tahar BEN JELLOUN

Le désir de l'amour engendre l'amour.

Tahar BEN JELLOUN

Le destin est ce qui nous arrive au moment où on ne s'y attend pas.

Tahar BEN JELLOUN

Le destin est un fil autour du cou : tôt ou tard quelqu'un tire dessus : ça blesse ou ça casse.

Tahar BEN JELLOUN

Le maquillage est le linceul de la beauté.

Tahar BEN JELLOUN

Le mariage est un contrat social souvent incompatible avec le grand amour.

Tahar BEN JELLOUN

Le rien ne doit pas être négligé, il pèse de son poids invisible, de sa prétendue légèreté mais en fait, le rien est ce qui mine beaucoup d'existences.

Tahar BEN JELLOUN

Le temps est le meilleur bâtisseur de l'amitié. il est aussi son témoin et sa conscience. les chemins se séparent, puis se croisent.

Tahar BEN JELLOUN

Le temps nous apprend à ne pas croire à l'éternité.

Tahar BEN JELLOUN

Le timbre de la voix nourrit l'imagination. la voix, c'est le début de l'intimité, on habille mieux l'image qu'on s'est fabriquée.

Tahar BEN JELLOUN

Les blessures d'amitié sont inconsolables.

Tahar BEN JELLOUN

Les écrivains devraient mettre plus souvent les pieds dans la société civile.

Tahar BEN JELLOUN

Les grands créateurs n'ont pas le monopole de la souffrance.

Tahar BEN JELLOUN

L'homme qui, du désert ne saccage point la légende, ne peut subir l'outrage.

Tahar BEN JELLOUN

L'oeil ne s'élève jamais au dessus des sourcils.

Tahar BEN JELLOUN

Mettre la vie pleinement dans la vie plutôt que dans des mots ou d'autres substituts, n'est-ce pas le rêve de beaucoup d'entre-nous ?

Tahar BEN JELLOUN

Nous sommes tous sourds quand cela arrange notre bonheur. cela repose un peu de ne pas tout entendre.

Tahar BEN JELLOUN

On dit "une belle mort", comme si la mort pouvait avoir droit à l'esthétique, au raffinement et à la souplesse.

Tahar BEN JELLOUN

On est tous à la recherche d'une frontière, une ligne claire entre le rêve et le réalité.

Tahar BEN JELLOUN

On ne peut aimer que si l'on est ivre de vie.

Tahar BEN JELLOUN

On parle d'amour quand on souffre ; le manque, l'absence, l'attente attisent la souffrance et on appelle ça de l'amour.

Tahar BEN JELLOUN

Personne ne change vraiment. ce n'est pas moi qui le dis, ce sont les anciens. bonne chance.

Tahar BEN JELLOUN

Quand il y a des certitudes, il n'y a plus d'amour.

Tahar BEN JELLOUN

Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour.

Tahar BEN JELLOUN

Rêver est une chose douce qui ne coûte rien et qui rassure.

Tahar BEN JELLOUN

Seuls les yeux ne vieillissent jamais : l'âge passe et ne touche pas le regard.

Tahar BEN JELLOUN

Souvent, les mots prennent le pas sur les actes et même les supplantent comme s'il suffisait d'écrire pour changer la vie.

Tahar BEN JELLOUN

Tout a une fin, même l'enfer.

Tahar BEN JELLOUN

Trop de raison dans les sentiments, ça les abîme souvent.

Tahar BEN JELLOUN

Un écrivain n'avance jamais nu, ne se livre jamais complètement aux autres.

Tahar BEN JELLOUN

Un homme contrarié est quelqu'un qui souffre.

Tahar BEN JELLOUN

Un homme en colère est un homme qui n'a pas su dire non et éprouve, en plus, le remords de ne pas l'avoir fait.

Tahar BEN JELLOUN

Un vieux a le droit de se répéter : c'est un acquis et un privilège de l'âge.

Tahar BEN JELLOUN

Une bibliothèque est une chambre d'amis.

Tahar BEN JELLOUN

Une maîtresse est une femme qu'on aime mais à qui on donne les miettes du temps.

Tahar BEN JELLOUN

Une vraie rencontre, une rencontre décisive, c'est quelque chose qui ressemble au destin.

Tahar BEN JELLOUN