Il peut arriver que le montant prélevé ne soit pas justifié (montant excessif) ou que malgré la résiliation du contrat avec le bénéficiaire des prélèvements, celui-ci ne suspende pas les prélèvements. Dans ces hypothèses, il est possible de révoquer auprès de la banque l'autorisation de prélèvement donnée. Suite à l'opposition, la banque pourra rejeter le prélèvement.

[Prénom][NOM]
[Adresse]
[Code Postal][Ville]
Tél: 01.02.03.04.05
Nom de la banque
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 27 mai 2017.
Objet : révocation d'autorisation de prélèvement
Lettre recommandée AR
Madame, Monsieur,
Dans le cadre de mon contrat de [indiquez le type de contrat] en date du [x], comportant autorisation de prélèvement, suite à une facturation d'un montant inexact, j'ai effectué une demande auprès du créancier de ne pas présenter au paiement le prélèvement prévu le [date], pour un montant de [x] €.
Dans l'hypothèse ou ledit créancier solliciterait malgré tout le paiement du montant susmentionné, je vous prie de bien vouloir dès ce jour annuler l'autorisation de prélèvement donnée à ce bénéficiaire et de rejeter toute demande éventuelle puis de m'en aviser.
En vous remerciant pour l'attention que vous porterez à ma demande, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.