En principe, la banque doit rembourser le montant de l’opération mal exécutée sauf si, comme le prévoit l’article L 133-23 du Code monétaire et financier, la banque peut prouver que l’opération concernée a été authentifiée, enregistrée et comptabilisée, et n’a pas été affectée par une déficience technique ou autre.

[Prénom][NOM]
[Adresse]
[Code Postal][Ville]
Tél: 01.02.03.04.05
Nom de la banque
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 28 mai 2017.
Objet : réclamation pour une erreur d’un distributeur de billets
Lettre recommandée AR
Madame, Monsieur,
Par la présente, je vous fais part d’une réclamation suite à une erreur intervenue lors d’un retrait de billets.
Le montant demandé était de [somme demandée] euros ; cependant le distributeur automatique de billets n’a délivré que la somme de [somme effectivement délivrée]. [Le ticket reçu indique un retrait correspondant à la somme demandée, et] après vérification du relevé de compte, il apparaît que c’est la somme demandée et non la somme effectivement distribuée qui a été débitée.
Ledit retrait a été effectué auprès de votre distributeur automatique de billets numéro [numéro du distributeur] situé à [adresse du distributeur], le [date] à [heure].
Je vous remercie de bien vouloir donner suite à ma réclamation, et de créditer mon compte numéro [numéro de compte] de la somme manquante, soit [somme] euros.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.