Modèle de commodat (prêt à usage)


DESCRIPTION DE LA LETTRE :

Prêt à usage, le commodat est « un contrat par lequel l’une des parties livre une chose à l’autre pour s’en servir, à la charge par le preneur de la rendre après s’en être servi », comme le dispose l’article 1875 du Code civil.




Format WORD
Format PDF

CONTENU DE LA LETTRE :

Paris, le 29 juillet 2017.
Commodat ou contrat de prêt à usage
Entre [Nom & prénom], [adresse], [téléphone], ci-après dénommé « le Prêteur »
d’une part Et
[Nom & prénom], [adresse], [téléphone], ci-après dénommé « le Preneur » d’autre part, Les parties conviennent et arrêtent ce qui suit :
Article 1. Objet du commodat Par la présente et conformément aux articles 1875 et suivants du Code civil, le Prêteur s’engage auprès du Preneur à livrer à titre de prêt d’usage les biens suivants : [détailler les biens]. Le tout désigné ci-après « les Biens prêtés ». Aux termes de l’article 1876 du Code civil, le Prêteur s’oblige à mettre ses biens à disposition du Preneur à titre gratuit. Le Prêteur ne reçoit aucune contrepartie, ni redevance, ni indemnité d’occupation.
Article 2. Usage des Biens prêtés Le Preneur s’oblige à utiliser les Biens prêtés pour l’usage suivant : [détailler l’usage].
Article 3. Obligations du Preneur 1. Le Preneur utilise les Biens prêtés en leur état actuel et s’engage à ne former aucun recours contre le Prêteur pour les motifs suivants : mauvais état des Biens prêtés ; vices apparents ; vices cachés ; servitudes passives apparentes ou occultes. 2. Le Preneur gardera et conserva les Biens prêtés en bon père de famille. En cas d’empiétements ou d’usurpations, le Preneur en informera immédiatement le Prêteur dans les délais légaux, et ce, conformément à l’article 1768 du Code civil. 3. Le Preneur s’engage à assurer les Biens prêtés. Il effectuera à ce titre toutes les formalités nécessaires auprès de [nom de l’assurance].
Article 4. Durée Selon le cas : Le présent contrat est conclu pour une durée de [durée] à compter du [date]. Le Preneur s’engage à restituer au Prêteur les Biens prêtés à l’expiration du prêt à usage, celui-ci ne faisant l’objet d’aucune tacite reconduction. Le Preneur s’oblige à quitter les lieux le [date], soit au terme du commodat. Le retard dans la restitution est soumis à une astreinte de [montant en euros] € par jour de retard. Le présent contrat est conclu pour une durée de [durée] à compter du [date]. En l’absence de dénonciation du contrat par l’une des parties six mois à l’avance, celui-ci sera tacitement reconduit.
Fait à [Ville] en deux exemplaires, le [date]. Le Prêteur, [Signature] Le Preneur, [Signature]

Télécharger la lettre

LETTRES DE LA MÊME CATÉGORIE :

Contestation des frais de dossier d’un prêt immobilier

Si vous constatez que les frais de dossier prélevés sur votre compte dépassent ceux qui sont indiqués dans votre offre de prêt, il faut faire un courr...

Crédits : demander un délai de paiement

Dans un premier temps, adressez votre courrier par lettre recommandé avec accusé de réception. En cas de refus de sa part, vous pourrez ensuite saisir...

Déblocage des fonds d’un crédit à la consommation

Vous avez demandé un crédit à la consommation et vous avez jugé que l’offre que l’organisme de crédit vous a soumise était satisfaisante. En conséquen...

Demande d'augmentation de découvert autorisé

L’article L 311-1 du Code de la consommation définit la notion de découvert bancaire. L’alinéa 10 précise que l’autorisation de découvert ou facilité ...

Demande de délai pour le remboursement d’un crédit à la consommation

Si vous avez souscrit un crédit à la consommation que vous pensiez être capable de rembourser dans de bonnes conditions et si vous rencontrez des diff...

Demande de mainlevée de caution

Une personne peut intervenir en qualité de caution en garantie d'un prêt bancaire. La personne se portant caution sera amenée à rembourser le montant ...