Indémnisation lente, vous prevenez l'assurance d'une saisie du médiateur


Votre indémnisation est très lente, vous prevenez votre assurance de la saisie du Médiateur de la Fédération Française des Sociétés d’assurances.




[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 28 juin 2017.
Objet : Demande d’indemnisation
Madame, Monsieur,
Le 3 février dernier je vous ai déclaré un sinistre (accident de la circulation) par lettre recommandée avec accusé de réception.
A la suite de ce sinistre je vous ai fais parvenir le certificat médical faisant état de mon incapacité.
A ce jour, je n’ai toujours pas reçu de vos services la moindre proposition d’indemnisation.
En conséquence, je vous informe de mon intention de saisir le médiateur des assurances si ce dossier n’est pas traité sous huitaine.
Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
Contestation de débits d’une carte bancaire volée ou perdue
L’article L133-17 du Code monétaire et financier impose au titulaire de la carte bancaire de faire opposition sans tarder dès qu’il a connaissance de ...
Contestation d'un prélèvement bancaire non autorisé
Si vous souhaitez contester un prélèvement non autorisé, vous devez envoyez votre contestation au plus tard dans un délai de 13 mois à compter de la d...
Contester l'exécution d'un ordre de bourse
Vous constatez que votre banque a mal exécuté votre ordre de bourse (quantité, actions, heures, ATP ....). Ce courrier doit être envoyé en recommandé....
Courrier de refus de frais bancaires non prévus
Votre banque vous a facturé des frais non prévus, vous faites part de votre refus de payer ces frais bancaires....
Demande de bénéficier d'un solde bancaire insaisissable suite à avis à tiers détenteur
L'avis à tiers détenteur est une procédure proche de la saisie qui permet au Trésor public de récupérer les sommes qui lui sont dues au titre des impô...
Demande de remboursement de frais bancaires
La modification des frais doit être portée à la connaissance du client par écrit au plus tard deux mois avant la date d'application envisagée. Le clie...