Le juge peut prendre en compte la modification des ressources de l'ex-conjoint pour réviser le montant de la pension aliementaire. Cette lettre est à envoyer en recommandé avec accusé de réception au Juge des Affaires Familiales

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal] [VILLE]
Paris, le 26 mai 2017.
Révision de la pension alimentaire
Madame, Monsieur,
Je, soussignée [prénom + nom], me permets de vous écrire pour vous demander une réévaluation du montant de la pension alimentaire qui m’a été attribuée lors de mon divorce le [date] avec [prénom + nom de votre ex-mari].
Le montant de cette pension alimentaire avait été fixé à 232,04 euros par le tribunal de grande instance de [ville], afin que mon ex-mari contribue aux besoins et aux dépenses d’éducation de mes 3 enfants : [préciser les prénoms et les noms des trois enfants].
A ce jour, ma situation et celle de mon ex-mari sont différentes. En effet, le montant de la pension couvre difficilement les besoins supplémentaires des enfants, puisqu’ils ont désormais 9, 13 et 16 ans : [détailler quelques éléments significatifs de cette évolution dans les besoins, comme les frais de scolarité, les vêtements…].
Dans la mesure où mon ex-mari s’est remarié en [date], il me semble que les ressources de son nouveau foyer sont largement suffisantes pour prendre en charge une augmentation de la pension.
Je souhaiterais donc que vous interveniez pour que le montant de la pension alimentaire soit réévalué afin de répondre à la réalité des besoins de nos enfants.
Vous trouverez ci-joint une copie du jugement de divorce ainsi que différents justificatifs attestant de cette nouvelle situation.
Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.