Dans le mois qui précède votre séjour, l'agence de voyages n'a plus le droit de majorer ces tarifs.

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal] [VILLE]
Paris, le 28 mai 2017.
Contestation de votre majoration de tarifs
Madame, Monsieur,
Je viens de recevoir votre courrier du 9 juin 2009 dans lequel vous m’annoncez que le circuit « Découverte du Maroc », que j’ai déjà payé, vient de faire l’objet d’une augmentation de tarifs.
Je suis très surprise de ce procédé car j’avais prévu mon budget pour ces vacances depuis bien longtemps.
Cependant, si cette augmentation est en principe légale, vous n’êtes pas sans ignorer qu’elle ne peut pas s’appliquer à ma situation car mon voyage aura lieu dans moins d’un mois,
Or, l’article L 211-13 du Code du Tourisme précise que « Au cours des trente jours qui précèdent la date de départ prévue, le prix fixé au contrat ne peut faire l'objet d'une majoration. ».
Dans ces conditions, je refuse cette augmentation et vous demande de bien vouloir reconsidérer votre position.
Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.