Le journal municipal que vous trouvez dans votre boîte aux lettres s’apparente aujourd’hui à un vrai magazine, conçu par des professionnels de la communication. Il est bien sûr destiné à informer les citoyens des dernières réalisations et des futurs projets de la collectivité, mais aussi à traiter de sujets de la vie quotidienne. Avec d’autres outils, comme les campagnes d’affichage ou la conception de logos, de plaquettes, le parrainage de manifestations ou de colloques… le chargé de communication sous la houlette du directeur de communication ou du directeur régional est le porte-parole de la collectivité (commune, département, région) auprès des journalistes, et doit savoir faire briller l’image de celle-ci auprès de possibles investisseurs.

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 27 mai 2017.
Objet : Votre annonce Nº 75166E
Madame, Monsieur,
J’ai l’honneur de poser ma candidature au poste de chargé de communication de la région Île-de-France.
Issu de l’ISCOM, j’ai assumé cette fonction durant 8 ans au niveau départemental (Hauts-de-Seine), mon principal souci étant d’informer au mieux les citoyens. Pour cela, j’ai mis en œuvre tous les moyens adaptés à la stratégie de communication élaborée par mes soins, qu’il s’agisse du journal du département, de la gestion du site Internet (maîtrise de la chaîne graphique et de l’infographie), ou de l’organisation d’événements réguliers ou ponctuels.
Gestionnaire du budget communication, j’ai à ce titre eu pour tâche de faire éditer les divers supports d’information. En tant que porte-parole de la collectivité, j’ai également assuré le rôle d’un attaché de presse, ce qui m’a permis de faire la preuve de mon sens de la diplomatie.
Créativité, aisance à l’oral comme à l’écrit, telles sont les qualités premières que je désire mettre au service d’une communication efficace et cohérente au niveau régional.
Je vous remercie de votre attention et me tiens à votre disposition.
Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de toute ma considération.