Personnalisez votre lettre : Demander à un huissier de commandement de payer les loyers


Lorsque vous êtes confronté à un locataire qui ne paye pas ses loyers et qui ne donne suite à aucune de vos démarches amiables, vous n’avez alors pas d’autre choix que de charger un huissier de justice de lui signifier un commandement de payer en application de l’article 24 de la loi du 6 juillet 1989. (huissier)


En cliquant sur la lettre à droite, vous avez la possibilité de modifier les coordonnées ainsi que les phrases de la lettre.
Une fois toutes les modifications effectuées, vous pouvez cliquez sur le bouton Valider en bas de la page.

Vous accédez ensuite à la page de téléchargement pour choisir le format de votre lettre : Pdf ou Word.

1. CLIQUEZ SUR LA LETTRE

2. MODIFIEZ LES DONNÉES

3. TÉLÉCHARGEZ VOTRE LETTRE

Coordonnées de l'expéditeur
Coordonnées du destinataire
Phrase N°1
VALIDER CETTE LETTREEt Télécharger PDF et Word
Prénom NOM
Adresse
Code Postal  Ville
Prénom NOM
Adresse
Code Postal VILLE
Ville, le 26/07/2017
Recommandé avec A. R.
Objet : demande de signification d’un commandement de payer les loyers
Maître,
J’ai l’honneur de porter à votre connaissance les faits suivants :
Le [date], j’ai loué à [Madame/Monsieur] [Nom & Prénom de votre locataire] l’appartement que je possède et qui est situé [adresse]. En effet, en signant le contrat de bail, je pensais pouvoir faire confiance à cette personne.
Malheureusement, il ne paie plus ses loyers depuis le [date du premier impayé]. Il n’a cru devoir donner suite à aucune de mes démarches amiables.
En conséquence, je suis amené(e) à vous demander de lui signifier un commandement de me payer la somme totale de [x] € en application de l’article 24 de la loi du 6 juillet 1989.
Je vous adresse ci-joint les pièces suivantes : contrat de bail que j’ai conclu avec ce locataire ; relances amiables que je lui ai adressées ; mise en demeure de payer ses arriérés de loyer que je lui ai fait parvenir.
En vous remerciant très sincèrement à l’avance de vos bons soins, je vous prie d’agréer, Maître, l’expression de mes salutations distinguées.
Prenom NOM