Quels sont les vaccins obligatoires en France en 2018 ?


Depuis le 1er janvier 2018, la liste des vaccins obligatoires pour chaque enfant en France évolue. Nous dressons ici la liste complète des vaccins à administrer à votre bout de chou pour qu'il soit accepté en collectivité.



La vaccination en France


Tout d'abord, un petit rappel sur ce qu'est un vaccin et pourquoi il est si utile à la santé publique.
Lorsque un individu est face à un microbe et qu'il tombe malade, son système immunitaire se défend en fabriquant des anticorps pour lutter efficacement contre ces différents microbes. Et bien pour un vaccin, c'est la même chose, avec une petite différence, la vaccination nous évite de tomber malade.
Lors de la vaccination, notre corps reçoit un microbe qui a préalablement été rendu inoffensif. Nous ne tombons pas malade, mais notre système immunitaire essaye de l'éliminer en fabriquant des anticorps. Ainsi, lorsque le vrai microbe apparaîtra un jour dans notre corps, notre système immunitaire va l'identifier et l'éliminer avant que la maladie apparaisse.

En France, c'est la Commission technique des vaccinations (CTV) de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui propose au pouvoir politique des recommandations en matière de vaccination (vaccins et calendrier vaccinal).

Aujourd'hui, la législation évolue et le nombre de vaccins obligatoires passent de 3 à 11 comme nous vous l'expliquons ci-dessous.
.

La vaccination évolue en 2018 pour les enfants


Depuis le 1er janvier 2018, les enfants âgés de moins de 2 ans et nés après le 01/01/2018 devront se faire vacciner conformément aux recommandations du ministère de la santé.
Ces nouvelles mesures rendent onze vaccins obligatoires suite à une concertation citoyenne effectuée en 2016 à l'initiative de Marisol Touraine, alors Ministre de la Santé. Auparavant (avant le 1er janvier 2018), les parents avaient une obligation de vaccination liée à 3 vaccins (Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite).

Pourquoi de nouveaux vaccins obligatoires ?


Cette nouvelle mesure prise par le gouvernement intervient alors que les pouvoirs publics constatent une couverture vaccinale insuffisante pour certaines vaccinations.
Selon le ministère de la Santé, les parents, en majorité (70%), faisaient déjà vacciner leurs enfants pour les 8 nouveaux vaccins obligatoires.

Quels sont les vaccins obligatoires en 2018 ?


Voici la liste des 11 vaccins obligatoires pour votre enfant agés de moins de 2 ans et né depuis le 1er janvier 2018 :

Obligatoires avant 2018

1. La diphtérie (depuis 1938) ;
2. Le tétanos (depuis 1940) ;
3. La poliomyélite (depuis 1964) ;

Obligatoires depuis 2018

4. La coqueluche ;
5. L’Haemophilus influenzae B ;
6. L’hépatite B ;
7. Le méningocoque C ;
8. Le pneumocoque ;
9. La rougeole,
10. Les oreillons ;
11. La rubéole.

Les vaccins qui étaient déjà obligatoires avant le 1er janvier 2018 étaient la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, sous la dénomination "DTP".
Il s'agit donc, de 11 vaccins à effectuer avant l'âge de 2 ans (10 injections au total).
8 vaccins passent donc d'un statut "Recommandation" à un statut "Obligation".

Prise en charge ou gratuité


Ces nouvelles mesures concernant la vaccination n'auront pas d'impact sur le portefeuille des parents.
En effet, les vaccins désormais obligatoires seront pris en charge par l'assurance maladie à 65% et par les complémentaires santé à hauteur de 35%. Si vous n'avez pas de mutuelle santé, vous pouvez faire vacciner vos enfants gratuitement dans des centres de vaccination.
Dans tous les cas, ces 11 vaccins obligatoires seront gratuits pour les parents.

Documents à télécharger (Vaccination 2018)


Une décision qui fait réagir




Sans ces 11 vaccins, il sera impossible d'inscrire son enfant à la crèche, ou plus généralement, en collectivité.

Le président Macron piégé par deux humoristes russes ?

Le président Macron piégé par deux humoristes russes ?

Un numéro de téléphone fixe à vie et sans géolocalisation

Un numéro de téléphone fixe à vie et sans géolocalisation

Fin des billets de 500 euros en Europe

Fin des billets de 500 euros en Europe

Immobilier à Paris : 10.000 euros = 1 mètre carré

Immobilier à Paris : 10.000 euros = 1 mètre carré

Passage à l'heure d'été le dimanche 31 mars 2019

Passage à l'heure d'été le dimanche 31 mars 2019

La prime d'activité, élargie et augmentée en 2019

La prime d'activité, élargie et augmentée en 2019

Création du « bail mobilité », la location courte-durée simplifiée ?

Création du « bail mobilité », la location courte-durée simplifiée ?

INSEE : Indexation des loyers du 3ème trimestre 2018

INSEE : Indexation des loyers du 3ème trimestre 2018