Pièce maîtresse dans le fonctionnement des collèges et des lycées, le conseiller principal d’éducation assume une fonction riche et variée, mais souvent éprouvante pour les nerfs. Aux attributions de l’ancien « surgé » (contrôle de l’assiduité des élèves, maintien de la discipline, encadrement de l’équipe de surveillants) s’ajoute tout un volet social et pédagogique. Si des élèves veulent créer un journal, monter un club d’échecs ou faire fonctionner un foyer, il est présent à leurs côtés pour suivre le projet tout en les responsabilisant. Interlocuteur privilégié d’environ 300 élèves en moyenne, il les assiste trente-neuf heures par semaine pour le meilleur et pour le pire !

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 28 mai 2017.
Objet : Votre annonce Nº 75166E
Madame, Monsieur,
Conseillère principale d’éducation exerçant depuis 6 ans en zone d’éducation prioritaire, j’ai acquis des compétences et un savoir-faire qui vous seraient précieux.
Ma fonction m’a régulièrement amenée à gérer des situations de conflit et d’importants problèmes de discipline, que j’ai toujours su désamorcer. Vous constaterez dans mon CV ci-joint que je suis favorablement notée par le chef de l’établissement où j’ai exercé. Ma formation n’y est pas étrangère, je possède en effet une licence de Psychologie obtenue avant mon stage en IUFM.
En véritable médiatrice, j’assure le lien essentiel entre les différents acteurs de la vie scolaire. Mon rôle est d’abord préventif, c’est (entre autres) en faisant respecter le règlement intérieur que l’on forme les adolescents à la citoyenneté.
Le dialogue est aussi primordial, c’est pourquoi je m’efforce de maintenir la communication entre parents, élèves et professeurs.
Je serais heureuse de pouvoir m’entretenir avec vous de ma candidature. Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.