En primaire, au collège ou au lycée, les profs exerçant dans des établissements privés sous contrat possèdent les mêmes attributions que dans le public. Le mode de recrutement (un concours), le type d’épreuves, les conditions de travail, le salaire y sont identiques. Cependant, différence de taille, ces enseignants ont un statut de contractuel et, dans les établissements catholiques (95 % du privé sous contrat), doivent adhérer au Projet chrétien d’éducation. Ceux qui exercent dans le secteur privé hors contrat connaissent des situations variables puisque, dans ce cadre, aucune règle n’est imposée en matière de recrutement, d’horaires de travail, de salaire, etc.

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 28 mai 2017.
Objet : Votre annonce Nº 75166E
Madame, Monsieur,
Professeur de français, actuellement à la recherche d’un emploi dans un établissement privé sous contrat d’association avec l’État, votre annonce a retenu toute mon attention. Je pense correspondre tout à fait au profil recherché.
En effet, dès le début de ma formation d’enseignant, j’ai choisi d’exercer dans le privé. C’est pourquoi, après une licence de Lettres, je me suis dirigé vers un Centre de formation pédagogique (CFP de Versailles).
Ce choix réfléchi correspond à une certaine conception de l’éducation, qui est aussi la vôtre.
Éducateur dans l’âme, c’est une réelle motivation et un véritable enthousiasme pour la transmission des connaissances que je souhaite apporter au Cours Galien.
Bien sûr, je suis à votre disposition pour tout entretien que vous voudrez bien m’accorder.
Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.