Toutes les citations de Jean COCTEAU

200 citations de Jean COCTEAU

Citations de Jean COCTEAU


Vous cherchez une citation de Jean COCTEAU ?
Nous vous proposons ci-dessous plus de 200 citations de Jean COCTEAU.


A force d'aller au fond des choses, on y reste.

Jean COCTEAU

À force de ne jamais réfléchir, on a un bonheur stupide.

Jean COCTEAU

A force de plaisirs notre bonheur s'abîme.

Jean COCTEAU

A l'impossible je suis tenu.

Jean COCTEAU

Aimer et être aimé, voilà l'idéal. pourvu qu'il s'agisse de la même personne.

Jean COCTEAU

Apprenez qu'un bon livre ne donne jamais ce qu'on peut attendre. il doit vous hérisser de points d'interrogation.

Jean COCTEAU

Aucune mère n'est la camarade de son fils.

Jean COCTEAU

Beaucoup d'hommes naissent aveugles, et ils ne s'en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux.

Jean COCTEAU

Ce que le lecteur veut, c'est se lire. en lisant ce qu'il approuve, il pense qu'il pourrait l'avoir écrit. il peut même en vouloir au livre de prendre sa place.

Jean COCTEAU

Ce que le public te reproche, cultive-le : c'est toi.

Jean COCTEAU

Ce que nous prenons pour la paix n'est qu'un armistice entre les conflits : la planète grouille, saigne, et ne saurait vivre sans cette violence.

Jean COCTEAU

Ce qui caractérise notre époque, c'est la crainte d'avoir l'air bête en décernant une louange, et la certitude d'avoir l'air intelligent en décernant un blâme.

Jean COCTEAU

Cent ans après ma mort, je me reposerai, fortune faite.

Jean COCTEAU

C'est dans les prisons que l'idée de liberté prend le plus de force et peut-être ceux qui enferment les autres dedans risquent-ils de s'enfermer dehors.

Jean COCTEAU

Combien d'hommes profondément distraits pénétrèrent dans des trompe-l'oeil et ne sont pas revenus.

Jean COCTEAU

Comme le coeur et comme le sexe, le rire procède par érection. rien ne l'enfle qui ne l'excite.

Jean COCTEAU

Connaîtrions-nous le nom de madame de sévigné si elle avait eu le téléphone ?

Jean COCTEAU

Dans la vie on ne regrette que ce qu'on n'a pas fait.

Jean COCTEAU

De temps en temps, il faut se reposer de ne rien faire.

Jean COCTEAU

Dieu ayant créé l'homme à son image, plus on est proche de soi-même et plus on se rapproche de dieu.

Jean COCTEAU

Dieu ne saurait être déifié sans ridicule. il aime être vécu.

Jean COCTEAU

Douter de tout, c'est aussi douter du doute. voilà ce qui guette les incrédules.

Jean COCTEAU

Ecrire est un acte d'amour. s'il ne l'est pas il n'est qu'écriture.

Jean COCTEAU

En art, toute valeur qui se prouve est vulgaire.

Jean COCTEAU

En fin de compte, tout s'arrange, sauf la difficulté d'être, qui ne s'arrange pas.

Jean COCTEAU

Etre torchon. ne pas se mélanger avec les serviettes.

Jean COCTEAU

Faire la moitié du travail. le reste se fera tout seul.

Jean COCTEAU

Il est aussi difficile à un poète de parler poésie qu'à une plante de parler horticulture.

Jean COCTEAU

Il est indispensable de se sacrifier quelquefois. c'est l'hygiène de l'âme.

Jean COCTEAU

Il est triste de jouer à cache-cache dans ce monde où l'on devrait se serrer les uns contre les autres.

Jean COCTEAU

Il faut employer une idée originale avec les plus grandes précautions pour n'avoir pas l'air de mettre un costume neuf.

Jean COCTEAU

Il faut être un homme vivant et un artiste posthume.

Jean COCTEAU

Il faut faire aujourd'hui ce que tout le monde fera demain.

Jean COCTEAU

Il ne faut jamais prendre les voies autorisées.

Jean COCTEAU

Il n'existe que deux manières de gagner la partie : jouer coeur ou tricher.

Jean COCTEAU

Il n'y a pas de précurseurs, il n'existe que des retardataires.

Jean COCTEAU

Il n'y a pas de précurseurs, il n'y a que des retardataires.

Jean COCTEAU

Il y a un utile et un inutile en art. la majorité du public ne ressent pas cela, envisageant l'art comme une distraction.

Jean COCTEAU

J'ai la peau de l'âme trop sensible. il faudrait apprendre à son âme à marcher pieds nus. s'y faire une corne. se répéter la sentence chinoise : "rétrécis ton coeur".

Jean COCTEAU

J'ai l'orgueil des vices qu'on me prête ; je suis moins fier des vices que j'ai !

Jean COCTEAU

Je crois à la chance ; sans cela comment expliquer le succès des gens que nous n'aimons pas ?

Jean COCTEAU

Je ne suis ni dessinateur ni peintre ; mes dessins sont de l'écriture dénouée et renouée autrement.

Jean COCTEAU

Je sais à merveille à quoi s'expose un homme qui ne se range ni à droite ni à gauche. on le traite d'opportuniste.

Jean COCTEAU

Je sais mieux faire l'amitié que l'amour.

Jean COCTEAU

Je sais que la poésie est indispensable, mais je ne sais pas à quoi.

Jean COCTEAU

Je veux bien exposer, mais non m'exposer.

Jean COCTEAU

Je voudrais que l'intelligence fût reprise au démon et rendue à dieu.

Jean COCTEAU

J'étais aussi mort avant de naître que je le serai après avoir vécu. j'ai donc de l'abolition de la personnalité une interminable habitude.

Jean COCTEAU

Jouer coeur est simple. il faut en avoir, voilà tout.

Jean COCTEAU

La conversation est à l'oeuvre ce que l'argent de poche est à la fortune.

Jean COCTEAU

La côte d'azur est la serre où poussent les racines. paris est la boutique où on vend les fleurs.

Jean COCTEAU

La décadence est la grande minute où une civilisation devient exquise.

Jean COCTEAU

La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.

Jean COCTEAU

La france a toujours cru que l'égalité consiste à trancher ce qui dépasse.

Jean COCTEAU

La france méprise la jeunesse, sauf quand elle s'immole pour sauvegarder la vieillesse. mourir est un acte de vieux.

Jean COCTEAU

La frivolité est la plus jolie réponse à l'angoisse.

Jean COCTEAU

La grande tactique des femmes est de faire croire qu'elles aiment quand elles n'aiment pas, et lorsqu'elles aiment, de le dissimuler.

Jean COCTEAU

La jeunesse est une acquisition de l'âge mûr.

Jean COCTEAU

La jeunesse sait ce qu'elle ne veut pas avant de savoir ce qu'elle veut.

Jean COCTEAU

La lune est le soleil des statues.

Jean COCTEAU

La mode meurt jeune, et cet air condamné qu'elle a, lui donne de la noblesse.

Jean COCTEAU

La mode, c'est ce qui se démode.

Jean COCTEAU

La mort ne m'aura pas vivant.

Jean COCTEAU

La poésie cesse à l'idée. toute idée la tue.

Jean COCTEAU

La poésie est au théâtre une dentelle délicate impossible à voir de loin.

Jean COCTEAU

La poésie est un exhibitionnisme qui s'exerce chez les aveugles.

Jean COCTEAU

La poésie est une langue à part que les poètes peuvent parler sans crainte d'être entendus, puisque les peuples ont coutume de prendre pour cette langue une certaine manière d'employer la leur.

Jean COCTEAU

La poésie est une religion sans espoir.

Jean COCTEAU

La poésie est une solitude... et nous sommes des moines qui échangent des silences.

Jean COCTEAU

La richesse est une aptitude, la pauvreté de même.

Jean COCTEAU

La sagesse est d'être fou lorsque les circonstances en valent la peine.

Jean COCTEAU

La science ne sert qu'à vérifier les découvertes de l'instinct.

Jean COCTEAU

La source désapprouve presque toujours l'itinéraire du fleuve.

Jean COCTEAU

La superstition est l'art de se mettre en règle avec les coïncidences.

Jean COCTEAU

La vérité est trop nue, elle n'excite pas les hommes.

Jean COCTEAU

La vérité est un luxe de paresseux.

Jean COCTEAU

La vie est la première partie de la mort.

Jean COCTEAU

L'âge seul nous renseigne.

Jean COCTEAU

L'âme est trop distraite pour faire son salut.

Jean COCTEAU

L'amitié entre homme et femme est délicate, c'est encore une manière d'amour. la jalousie s'y déguise.

Jean COCTEAU

L'amitié est une création de l'homme, la plus haute de toutes. elle comporte la clairvoyance, elle admet les défauts sur lesquels l'amour s'aveugle.

Jean COCTEAU

L'art c'est la science faite clair.

Jean COCTEAU

L'art consacre le meurtre d'une habitude. l'artiste se charge de lui tordre le cou.

Jean COCTEAU

L'art est une sorte de scandale, un exhibitionnisme dont la seule excuse est qu'il s'exerce chez les aveugles.

Jean COCTEAU

L'artiste, c'est le vrai riche. il roule en automobile, le public suit en omnibus. comment s'étonnerait-on qu'il suive à distance ?

Jean COCTEAU

Le bonheur d'un ami nous enchante. il nous ajoute. il n'ôte rien. si l'amitié s'en offense, elle n'est pas.

Jean COCTEAU

Le chef d'oeuvre n'est, après tout, qu'un numéro de chien savant sur une terre peu solide.

Jean COCTEAU

Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière.

Jean COCTEAU

Le comble de l'inélégance : avoir une signature illisible.

Jean COCTEAU

Le critique compare toujours. l'incomparable lui échappe.

Jean COCTEAU

Le diable est pur parce qu'il ne peut faire que le mal.

Jean COCTEAU

Le diable représente en quelque sorte les défauts de dieu. sans le diable, dieu serait inhumain.

Jean COCTEAU

Le drame des poètes, c'est qu'ils doivent vivre au-dessus des moyens de leur époque.

Jean COCTEAU

Le génie est l'extrême pointe du sens pratique.

Jean COCTEAU

Le génie relève de la cour des miracles. la société le laisse vivre. elle ne le prend pas au sérieux.

Jean COCTEAU

Le libre arbitre est l'alibi de dieu.

Jean COCTEAU

Le luxe d'un poète doit être de n'appartenir qu'à ses compatriotes.

Jean COCTEAU

Le poète est un mensonge qui dit toujours la vérité.

Jean COCTEAU

Le poète est un menteur qui dit toujours la vérité.

Jean COCTEAU

Le poète se souvient de l'avenir.

Jean COCTEAU

Le rêve est la forme sous laquelle toute créature vivante possède le droit au génie, à ses imaginations bizarres, à ses magnifiques extravagances.

Jean COCTEAU

Le sommeil n'est pas à nos ordres. c'est un poisson aveugle qui monte des profondeurs, un oiseau qui s'abat sur nous.

Jean COCTEAU

Le sommeil n'est pas un lieu sûr.

Jean COCTEAU

Le style n'est pas une danse, c'est une démarche.

Jean COCTEAU

Le talent, c'est le relief donné à la platitude.

Jean COCTEAU

Le temps des hommes est de l'éternité pliée.

Jean COCTEAU

Le temps est élastique. avec un peu d'adresse on peut avoir l'air d'être toujours dans un endroit et être toujours dans un autre.

Jean COCTEAU

Le temps est un phénomène de perspectives.

Jean COCTEAU

Le théâtre, lieu objectif et actif.

Jean COCTEAU

Le tout dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin.

Jean COCTEAU

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel.

Jean COCTEAU

Le virtuose ne sert pas la musique ; il s'en sert.

Jean COCTEAU

Le vrai réalisme consiste à montrer les choses surprenantes que l'habitude cache sous une housse et nous empêche de voir.

Jean COCTEAU

Le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants.

Jean COCTEAU

Le zéro, collier du néant.

Jean COCTEAU

L'enfance a ses odeurs.

Jean COCTEAU

L'enfance sait ce qu'elle veut. elle veut sortir de l'enfance.

Jean COCTEAU

Les amants éternels meurent toujours à la fleur de l'âge.

Jean COCTEAU

Les critiques jugent les oeuvres et ne savent pas qu'ils sont jugées par elles.

Jean COCTEAU

Les dieux existent : c'est le diable.

Jean COCTEAU

Les italiens sont des français de bonne humeur.

Jean COCTEAU

Les lois morales sont les règles d'un jeu auquel chacun triche et cela depuis que le monde est monde.

Jean COCTEAU

Les mauvaises moeurs sont la seule chose que les gens prêtent sans réfléchir.

Jean COCTEAU

Les mauvaises moeurs sont la seule chose que les gens vous prêtent sans réfléchir.

Jean COCTEAU

Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images.

Jean COCTEAU

Les miroirs réfléchissent trop. ils renversent prétentieusement les images et se croient profonds.

Jean COCTEAU

Les miroirs sont les portes par lesquelles la mort va et vient.

Jean COCTEAU

Les paradoxes sont les robes que la vérité endosse pour quitter son puits et ne pas se promener indécemment chez les hommes.

Jean COCTEAU

Les plus belles robes sont portées pour être retirées.

Jean COCTEAU

Les poètes parlent une seule langue, même s'ils ne se comprennent pas entre eux.

Jean COCTEAU

Les poètes trouvent d'abord et ne cherchent qu'après.

Jean COCTEAU

Les pots de chambre aussi sont profonds.

Jean COCTEAU

Les privilèges de la beauté sont immenses. elle agit même sur ceux qui ne la constatent pas.

Jean COCTEAU

Les rêves sont la littérature du sommeil.

Jean COCTEAU

L'extrême limite de la sagesse, voilà ce que le public baptise folie.

Jean COCTEAU

L'harmonie c'est la conciliation des contraires par l'écrasement des différences.

Jean COCTEAU

L'histoire est du vrai qui se déforme, la légende du faux qui s'incarne.

Jean COCTEAU

L'horreur d'un accident qu'on découvre sur sa route provient de ce qu'il est de la vitesse immobile, un cri changé en silence (et non pas du silence après un cri).

Jean COCTEAU

L'oeuvre est une sueur.

Jean COCTEAU

L'opium dégage l'esprit. jamais il ne rend spirituel.

Jean COCTEAU

Lorsqu'une oeuvre semble en avance sur son époque, c'est simplement que son époque est en retard sur elle.

Jean COCTEAU

Méfions-nous des noyés qui s'accrochent et qui nous noient.

Jean COCTEAU

Mieux vaut donner à un faux pauvre que refuser son assistance à un vrai.

Jean COCTEAU

Moins une oeuvre est comprise, moins vite elle ouvre ses pétales et moins vite elle se fane.

Jean COCTEAU

Notre mort n'est que très simple. celle des autres est insupportable.

Jean COCTEAU

Notre prison n'a que trois murs et c'est contre le quatrième que le prisonnier s'acharne, sur ce quatrième mur invisible qu'il écrit ses amours et ses rêves.

Jean COCTEAU

Nous avons tous un épiderme sensible aux tziganes et aux marches militaires.

Jean COCTEAU

Nous sommes le rêve d'un dormeur qui dort si profondément qu'il ne sait pas qu'il nous rêve.

Jean COCTEAU

On croit que le style est une façon compliquée de dire des choses simples, alors que c'est une façon simple de dire des choses compliquées.

Jean COCTEAU

On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants.

Jean COCTEAU

On peut naître vieux comme on peut mourir jeune.

Jean COCTEAU

On se consacre pas à la poésie ; on s'y sacrifie.

Jean COCTEAU

Pénélope était la dernière épreuve qu'ulysse eut à subir à la fin de son voyage.

Jean COCTEAU

Petit à petit, les chats deviennent l'âme de la maison.

Jean COCTEAU

Plus je vieillis, plus je vois que ce qui ne s'évanouit pas, ce sont les rêves.

Jean COCTEAU

Plus on est avide, plus il est indispensable de reculer coûte que coûte les bornes du merveilleux.

Jean COCTEAU

Pour bien tuer l'ours, vendez d'abord sa peau.

Jean COCTEAU

Pourquoi les généraux sont si bêtes ? parce qu'ils sont recrutés parmi les colonels.

Jean COCTEAU

Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur.

Jean COCTEAU

Quelquefois je me dis : "dieu nous pense. il ne pense pas à nous".

Jean COCTEAU

Qu'est-ce que la france, je vous le demande ? un coq sur un fumier. otez le fumier, le coq meurt.

Jean COCTEAU

Qui s'affecte d'une insulte, s'infecte.

Jean COCTEAU

Qui sait écrire ? c'est se battre avec l'encre pour se faire entendre.

Jean COCTEAU

Qu'il est laid le bonheur qu'on veut, qu'il est beau le malheur qu'on a.

Jean COCTEAU

Qu'y a-t-il de pire qu'une femme ? deux femmes.

Jean COCTEAU

Rien d'audacieux n'existe sans la désobéissance à des règles.

Jean COCTEAU

Rien n'est plus long à voyager que l'âme est c'est lentement, s'il se déplace, qu'elle rejoint le corps.

Jean COCTEAU

S'attendrir embrouille l'âme.

Jean COCTEAU

Sexe : le fruit d'eve fendu.

Jean COCTEAU

Si je préfère les chats aux chiens, c'est parce qu'il n'y a pas de chat policier.

Jean COCTEAU

Si le feu brûlait ma maison, qu'emporterais-je ? j'aimerais emporter le feu...

Jean COCTEAU

Si l'homme est à l'image de dieu, ce doit être une image d'epinal, bien sommaire, bien naïve et de couleurs bien enfantines.

Jean COCTEAU

Si tu ne veux pas que je meure, ne me parle pas de cyprès.

Jean COCTEAU

S'il faut choisir un crucifié, la foule sauve toujours barabbas.

Jean COCTEAU

Supporter de vivre jusqu'à la mort.

Jean COCTEAU

Tout ce qui n'est pas cru reste décoratif.

Jean COCTEAU

Tout ce qui se prouve est vulgaire, agir sans preuve exige un acte de foi.

Jean COCTEAU

Tout ce qu'on fait dans la vie, même l'amour, on le fait dans le train express qui roule vers la mort.

Jean COCTEAU

Toute supériorité dérange une époque où chacun se hausse en abaissant les autres.

Jean COCTEAU

Trouver d'abord, chercher après.

Jean COCTEAU

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes alors moi j'ai peur.

Jean COCTEAU

Un académicien, c'est un homme qui, à sa mort, se change en fauteuil.

Jean COCTEAU

Un artiste ne peut attendre aucune aide de ses pairs.

Jean COCTEAU

Un artiste original ne peut pas copier. il n'a donc qu'à copier pour être original.

Jean COCTEAU

Un beau livre, c'est celui qui sème à foison les points d'interrogation.

Jean COCTEAU

Un chef-d'oeuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre.

Jean COCTEAU

Un chef-d'oeuvre est une bataille gagnée contre la mort.

Jean COCTEAU

Un enfant prodige est un enfant dont les parents ont beaucoup d'imagination.

Jean COCTEAU

Un général ne se rend jamais, même à l'évidence.

Jean COCTEAU

Un homme ne peut être admiré sans être cru.

Jean COCTEAU

Un homme pur doit être libre et suspect.

Jean COCTEAU

Un livre n'est pas fait pour être lu, il est fait pour être là.

Jean COCTEAU

Un secret a toujours la forme d'une oreille.

Jean COCTEAU

Une chose permise ne peut pas être pure.

Jean COCTEAU

Une érection ne se discute pas.

Jean COCTEAU

Une femme dort. elle triomphe. elle n'a plus à mentir. elle est un mensonge des pieds à la tête...

Jean COCTEAU

Une oeuvre d'art doit satisfaire toutes les muses. c'est ce que j'appelle la preuve par neuf.

Jean COCTEAU

Venise pourrit : on a enlevé les fleurs, il reste l'eau.

Jean COCTEAU

Vivre est une chute horizontale.

Jean COCTEAU

Vivre me déroute plus que de mourir.

Jean COCTEAU