Toutes les citations de Jean Rostand

291 citations de Jean Rostand

Citations de Jean Rostand


Vous cherchez une citation de Jean Rostand ?
Nous vous proposons ci-dessous plus de 291 citations de Jean Rostand.


À ceux qui manquent d'opinion profonde, il est aisé de se choisir, à tout moment, la mieux accordée au réel.

Jean Rostand

A force de prévoir l'avenir, on nous le rend aussi fastidieux qu'un passé.

Jean Rostand

A la perte de ceux qu'on aime, c'est moins leur vie qui nous échappe que leur mort qui nous envahit.

Jean Rostand

A la première défaillance de gratitude, le bienfaiteur sent tout ses bienfaits lui remonter à la gorge.

Jean Rostand

A la première fissure dans l'idéal, tout le réel s'y engouffre.

Jean Rostand

À mesure qu'on vit, on prête moins d'importance aux choses, mais aussi moins d'importance à l'importance.

Jean Rostand

A peine a-t-on publié un livre, on n'a qu'un souci : l'effacer, le faire oublier par le suivant. une carrière d'écrivain est une succession d'amendes honorables.

Jean Rostand

A peine fait-on au pauvre le moindre présent, on s'approprie tout ce qu'il possède.

Jean Rostand

A traiter en égal un inférieur, on est le dupe, s'il nous en retire le profit en se sentant notre égal.

Jean Rostand

Admirer certaines oeuvres est plus qu'une faute de goût, c'est une faute de caractère.

Jean Rostand

Aimer un être âgé, c'est s'enfoncer avec lui, profondément, dans un chemin d'où il faudra revenir tout seul dans le noir.

Jean Rostand

Aimer une idée, c'est l'aimer un peu plus qu'on ne devrait.

Jean Rostand

Ambition : une bulle de savon qui voudrait être un peu plus grosse au moment qu'elle crèvera.

Jean Rostand

Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.

Jean Rostand

Avant de rêver, il faut savoir.

Jean Rostand

Avoir besoin qu'on ait sans cesse besoin de nous, c'est presque tout l'amour.

Jean Rostand

Avoir l'esprit ouvert n'est pas l'avoir béant à toutes les sottises.

Jean Rostand

Ce n'est le goût du luxe qui est condamnable, mais le sentiment d'y avoir droit.

Jean Rostand

Ce n'est pas dire des sottises qui est grave, mais les dire au nom des principes.

Jean Rostand

Ce n'est pas la faute de l'intelligence si les imbéciles la mettent où elle n'a que faire.

Jean Rostand

Ce n'est pas qu'une femme se soit donnée à d'autres qui nous la dégrade, mais qu'elle se soit donnée à nous.

Jean Rostand

Ce qui ôte au vice un peu de sa dignité, c'est qu'il est toujours, par quelque endroit, le parasite de la vertu.

Jean Rostand

Certaines gens se trouvent constamment blessés à un orgueil qu'ils n'ont pas.

Jean Rostand

Certaines gens sont si contrariants qu'il suffit qu'on les admire pour qu'ils ne s'admirent plus.

Jean Rostand

Certaines personnes trouvent le moyen de respecter leurs supérieurs sans trop se mépriser eux-mêmes.

Jean Rostand

Certaines rudesses de forme sont garanties de l'intégrité de la pensée. il n'est qu'une façon de dire, et pourquoi serait-elle plaisante !

Jean Rostand

Certitude, servitude.

Jean Rostand

C'est dans le mépris du lecteur qu'on fait des oeuvres qui le respectent.

Jean Rostand

C'est encore croire en soi que de douter de soi.

Jean Rostand

C'est l'innocent forfait de la nature que d'avoir composé les êtres avec la substance des choses.

Jean Rostand

C'est par lâcheté qu'on perd ses amis, et pour les avoir perdus, on devient encore plus lâche.

Jean Rostand

C'est parfois sur le plus faible que soi qu'on doit prendre appui pour aller plus loin.

Jean Rostand

C'est une conséquence du progrès que d'entretenir l'appétit du futile en variant son menu.

Jean Rostand

C'est une lâcheté quand les puissants taisent la vérité, ce n'est pas toujours le courage quand les autres la disent.

Jean Rostand

C'est une rare volupté, devant l'excès de la louange, que de se sentir pour une fois sincèrement modeste.

Jean Rostand

Cette certitude d'avoir raison qui est, à mes yeux, le signe infaillible de l'erreur.

Jean Rostand

Cette vie qu'on ne peut pas prendre au sérieux et qu'il faut parfois prendre au tragique.

Jean Rostand

Ceux qui croient en dieu y pensent-ils aussi passionnément que nous, qui n'y croyons pas, à son absence ?

Jean Rostand

Ceux qui n'ont pas vraiment souffert ignorent le bien-être du tolérable.

Jean Rostand

Ceux qui parlent de la joie d'aimer, c'est qu'ils n'aiment pas. aimer un être, c'est se le sentir nécessaire, donc se sentir soi-même dans un continuel provisoire.

Jean Rostand

Ceux qui prétendent que l'injustice est inévitable oublient qu'elle ne l'est que parce que trop de gens leur ressemblent.

Jean Rostand

Chacun de ceux que nous avons aimés emporte avec lui un peu de notre secret.

Jean Rostand

Chaque fois que nous entendrons dire : de deux choses l'une, empressons-nous de penser que, de deux choses, c'est vraisemblablement une troisième.

Jean Rostand

Citations, toujours inexactes. je me méfie de ces gens qui ne savent même pas recopier.

Jean Rostand

Comment réussir à prendre tout à fait au sérieux tout cela dont le sérieux ne dépend que de nous ?

Jean Rostand

Cybernétique : l'homme est plus apte à imiter la pensée qu'à imiter la vie.

Jean Rostand

De ce que le naturel, par accident, fait de l'art, il ne s'ensuit nullement que l'art doive faire du naturel.

Jean Rostand

Dédaigner ce qu'on n'a pas est du dépit ; ce qu'on a, de l'orgueil.

Jean Rostand

Deux époux doivent se garder de se quereller quand ils ne s'aiment plus assez pour les réconciliations.

Jean Rostand

Dieu, ce dépotoir de nos rêves.

Jean Rostand

Ecrire : la seule façon d'émouvoir autrui sans être gêné par un visage.

Jean Rostand

En attendant qu'elle unisse, rien ne divise comme la vérité.

Jean Rostand

En face des effroyables menaces que l'homme fait peser sur lui-même, on doit se demander s'il pourra se sauver autrement qu'en se dépassant.

Jean Rostand

En général, quand nous obtenons l'estime du public, il y a longtemps que nous et lui avons perdu la nôtre.

Jean Rostand

En politique, on ne flétrit le mensonge d'hier que pour flatter le mensonge d'aujourd'hui.

Jean Rostand

En quoi le bonheur peut-il bien consister sinon à n'être pas trop malheureux entre des malheurs !

Jean Rostand

En tuant le hasard, on ne ressuscite pas dieu.

Jean Rostand

Et si d'avoir souscrit à des niaiseries pouvait nous coûter l'immortalité ?

Jean Rostand

Etre adulte, c'est être seul.

Jean Rostand

Etre clair, c'est avouer.

Jean Rostand

Haïr fatigue.

Jean Rostand

Il doit y avoir quelque chose de vrai dans la réincarnation, puisque certaines femmes de trente-cinq ans se souviennent d'événements vieux d'un demi-siècle.

Jean Rostand

Il est dans la tolérance un degré qui confine à l'injure.

Jean Rostand

Il est malaisé d'imaginer à quel point, d'ordinaire, un savant se désintéresse de l'oeuvre d'un autre savant si celui-ci n'est pas un maître qui le protège ou un élève qui l'honore.

Jean Rostand

Il est odieux de défendre et risible d'attaquer une société dont on profite.

Jean Rostand

Il est plus facile de mourir pour ce qu'on croit que d'y croire un peu moins.

Jean Rostand

Il est rare que nous soyons tout à fait innocent de nos souffrances.

Jean Rostand

Il faudrait savoir écouter la louange avec l'oreille d'un ennemi.

Jean Rostand

Il faut être bien féroce, ou bien loyal envers soi, pour n'être pas égalitaire quand on est riche.

Jean Rostand

Il importe que, d'un style, tout ait l'air d'avoir été voulu, et surtout peut-être les faiblesses.

Jean Rostand

Il ne faut pas confondre le succès et le mérite.

Jean Rostand

Il ne faut pas oublier que le premier devoir, dans le mariage, est de se faire pardonner d'être là.

Jean Rostand

Il n'y a guère de cause dont on souhaiterait le succès si l'on voyait tout ce qui fermente dans le coeur de ses défenseurs.

Jean Rostand

Il n'y a pas de bonheur intelligent.

Jean Rostand

Il n'y a pas de mathématiques modernes. ces deux mots anodins font pourtant régner la terreur dans des millions de foyers où les parents, angoissés, "sèchent" sur des problèmes donnés à leurs fils en quatrième.

Jean Rostand

Il se peut qu'on s'admire sans mépriser autrui, mais le moyen d'admirer autrui sans se mépriser soi-même ?

Jean Rostand

Il suffit parfois d'aimer un peu moins ce qu'on aime pour éviter de le haïr.

Jean Rostand

Il te restera toujours assez de temps à perdre si tu n'en donnes pas à des sottises.

Jean Rostand

Il y a beaucoup de mystère dans le choix de ce qui nous paraît digne d'être noté.

Jean Rostand

Il y a des chefs-d'oeuvre si fastidieux qu'on admire qu'il se soit trouvé quelqu'un pour les écrire.

Jean Rostand

Il y a toujours une minute où le supérieur, si simple soit-il, méprise l'inférieur, qui est fondé d'avance à le haïr.

Jean Rostand

Inutile d'employer un thermomètre de haute précision pour prendre la température d'un fantôme.

Jean Rostand

J'ai d'autant plus peur de la science que je ne crois qu'en elle.

Jean Rostand

J'ai peine à admettre que l'univers, comme la conscience humaine, se soit fait tout seul par la vertu du "hasard".

Jean Rostand

Jamais on n'a tant parlé de l'avenir que depuis qu'on ne sait même plus s'il y aura un avenir.

Jean Rostand

Je croyais qu'un savant c'était toujours un homme qui cherche une vérité, alors que c'est souvent un homme qui vise une place.

Jean Rostand

Je demande à un livre de créer en moi le besoin de ce qu'il m'apporte.

Jean Rostand

Je me sens très optimiste quant à l'avenir du pessimisme.

Jean Rostand

Je n'ai besoin de rien, mais rien ne me suffirait.

Jean Rostand

Je n'ai pas de vérités, je n'ai que des convictions.

Jean Rostand

Je n'ai pas encore assez oublié pour avoir des souvenirs.

Jean Rostand

Je vois beaucoup de gens qui ont de la maturité politique, j'en vois moins qui ont la maturité humaine.

Jean Rostand

Je voudrais le marbre de la certitude pour y installer mes doutes.

Jean Rostand

La beauté vitale peut tout se permettre : elle n'est pas astreinte aux limitations du goût.

Jean Rostand

La beauté, en art, n'est souvent que de la laideur matée.

Jean Rostand

La biologie nous surprend un peu lorsqu'elle nous apprend que, statistiquement, les femmes les plus belles ne sont pas les plus sottes.

Jean Rostand

La délicatesse de l'obligé, c'est de ne jamais nous faire sentir ce qu'il nous doit.

Jean Rostand

La difficulté me décourage, la facilité me rebute.

Jean Rostand

La femme prétend à la fois au droit de choisir et à l'honneur d'être choisie.

Jean Rostand

La fidélité aux morts est la meilleure manière d'insulter la vie.

Jean Rostand

La grande faiblesse des régimes de liberté, c'est que chacun y est libre de clamer qu'on ne l'est pas.

Jean Rostand

La grandeur, pour se faire reconnaître, doit souvent consentir à imiter la grandeur.

Jean Rostand

La haine, pour celui qui ne hait point, c'est un peu comme l'odeur de l'ail pour qui n'en a pas mangé.

Jean Rostand

La louange affermit notre orgueil, cependant que notre orgueil nous certifie la sincérité de la louange.

Jean Rostand

La modestie n'est que la résignation de la petitesse ou la sécurité de la grandeur.

Jean Rostand

La modestie n'est souvent que dépit contre soi. on se diminue par fureur d'être déjà trop peu.

Jean Rostand

La modestie témoigne d'ordinaire qu'on a l'orgueil à vif.

Jean Rostand

La morale, c'est ce qui reste de la peur quand on l'a oubliée.

Jean Rostand

La mort est un processus qui gagne de proche en proche.

Jean Rostand

La mort, seule chose plus grande que le mot qui la nomme.

Jean Rostand

La pensée qu'on avait écartée et qui revient, il faut y prendre garde : elle veut vivre.

Jean Rostand

La pire douleur est celle qui, à aucune minute, ne fait espérer la mort, mais dégoûte sourdement de la vie.

Jean Rostand

La qualité de mon orgueil lui mériterait d'être légitime.

Jean Rostand

La radio n'a pas rendu les hommes plus sots. mais la bêtise est plus sonore.

Jean Rostand

La renommée ? j'en ai déjà beaucoup plus que ceux-ci que je respecte, et je n'en aurai jamais autant que ceux-là que je méprise.

Jean Rostand

La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes.

Jean Rostand

La science trouve plus facilement des remèdes que des réponses.

Jean Rostand

La seule chose qu'on ne peut embellir sans qu'elle en périsse, c'est la vérité.

Jean Rostand

La seule chose qu'on peut embellir sans qu'elle en périsse, c'est la vérité.

Jean Rostand

La seule liberté que nous concède la vie, c'est de choisir nos remords.

Jean Rostand

La société la plus barbare serait peut-être celle où, chacun étant traité à son mérite, le pauvre n'aurait même pas la ressource de s'indigner.

Jean Rostand

La vanité met le mérite à notre merci.

Jean Rostand

La vanité ne prend pas une ride.

Jean Rostand

La vanité repue est toujours un peu honteuse de son appétit.

Jean Rostand

La vérité est toujours servie par les grands esprits, même s'ils la combattent.

Jean Rostand

La vérité ne nourrit pas son homme.

Jean Rostand

La vérité, juchée sur son socle d'erreurs.

Jean Rostand

Laboratoire. même quand on ne trouve rien, on renifle l'odeur de la vérité qui se cache.

Jean Rostand

L'altruisme est souvent un alibi.

Jean Rostand

L'amour conjugal se conserve avec un grain de haine.

Jean Rostand

L'amour, comme tout ce qui vit, commence à dégénérer sitôt conçu.

Jean Rostand

L'avantage de la laideur morale, c'est qu'il n'en existe point de contrefaçon.

Jean Rostand

L'avantage de l'instabilité pour un gouvernement, c'est qu'elle ne lui laisse pas le temps de se désavouer.

Jean Rostand

Le beau est ce qui traverse impunément la sottise des âges.

Jean Rostand

Le biologiste passe, la grenouille reste.

Jean Rostand

Le bonheur est moins absorbant que la plus petite des souffrances.

Jean Rostand

Le coeur ne mène pas si vite à l'absurdité que la raison à l'odieux.

Jean Rostand

Le coeur réclame une femme ; les sens plusieurs ; l'orgueil toutes.

Jean Rostand

Le fanatisme, toujours serviteur du faux. même au service du vrai, il serait haïssable.

Jean Rostand

Le front des hommes est fait pour se cogner à des murs derrière lesquels il ne se passe rien.

Jean Rostand

Le génie artistique peut consister à faire accepter l'inacceptable.

Jean Rostand

Le génie n'est que l'enfance nettement formulée, douée maintenant, pour s'exprimer, d'organes virils et puissants.

Jean Rostand

Le goût de la justice n'a rien à voir avec le plaisir d'être juste.

Jean Rostand

Le mariage est trop décrié pour n'avoir pas beaucoup de bon.

Jean Rostand

Le mariage simplifie la vie et complique la journée.

Jean Rostand

Le masculin est mêlé de féminité, le féminin est pur.

Jean Rostand

Le meilleur des bienfaiteurs est celui qui, par sa parfaite indélicatesse, exempte l'obligé de toute reconnaissance.

Jean Rostand

Le menteur à qui l'on retire son masque ressent la même indignation que si on le défigurait.

Jean Rostand

Le mérite envie le succès, et le succès se prend pour le mérite.

Jean Rostand

Le moins que l'on puisse dire du pouvoir, c'est que la vocation en est suspecte.

Jean Rostand

Le monde appartient aux médiocres supérieurs.

Jean Rostand

Le pire inconvénient de faire le mal, c'est tout le bien qu'il faut faire ensuite pour se racheter.

Jean Rostand

Le pire inconvénient des actes, c'est qu'ils finissent par agir sur la pensée.

Jean Rostand

Le plus grand témoignage d'amour qu'on puisse donner à un mort, c'est de n'y pouvoir plus penser.

Jean Rostand

Le plus orgueilleux peut avoir besoin qu'on le croie modeste.

Jean Rostand

Le profane, quand il loue autrui, n'y entend rien ; il a du bon sens quand il nous loue.

Jean Rostand

Le riche, quand il a été bon avec un pauvre, lui demanderait volontiers un certificat de charité.

Jean Rostand

Le succès en impose à ceux même qui le fuient.

Jean Rostand

Le surhomme ? peut-être fabriquerons-nous un jour ce qui nous comprendra.

Jean Rostand

Le véritable travail, c'est de savoir attendre.

Jean Rostand

Le vieillissement est d'autant plus actif que l'être est plus jeune. ce qui vieillit le moins vite, c'est le vieillard.

Jean Rostand

L'écrivain souhaite des lecteurs qui lui ressemblent et lui soient tout juste inférieurs : à son image, mais plus naïfs.

Jean Rostand

L'énergie qu'on met à repousser la louange dénonce l'importance qu'on lui prête.

Jean Rostand

L'enfer, c'est quand tout sera parfait.

Jean Rostand

Les banalités des écrivains rares nous fournissent de bonnes citations.

Jean Rostand

Les gens en savent déjà trop pour leur ignorance.

Jean Rostand

Les grands livres sont ceux qui grandissent de concert avec l'homme.

Jean Rostand

Les hommes qui disent qu'ils dorment comme des enfants n'en ont certainement jamais eu.

Jean Rostand

Les mauvais effets d'une juste réforme ne condamnent point cette réforme, mais la société.

Jean Rostand

Les sacrifices que tu fais en rechignant, ta femme estimera qu'ils sont annulés par ta mauvaise grâce ; ceux que tu acceptes en souriant, elle arguera qu'ils ne te coûtent point.

Jean Rostand

Les sentiments nobles sont devenus moins suspects depuis que la psychanalyse en a dégagé les racines ignobles.

Jean Rostand

Les vérités, comme les femmes, ne sont pas toujours difficiles dans la mesure où elles sont belles.

Jean Rostand

L'homme est devenu trop puissant pour se permettre de jouer avec le mal. l'excès de sa force le condamne à la vertu.

Jean Rostand

L'homme est entraîné par son esprit à des souffrances qui sont bien au-dessus de sa condition.

Jean Rostand

L'homme est un miracle sans intérêt.

Jean Rostand

L'homme et la femme se différencient par l'âge. l'homme le sait, alors que la femme le calcule.

Jean Rostand

L'homme, ce singe dénaturé.

Jean Rostand

L'homme, comme le perroquet du persil, est friand des idées qui le tuent.

Jean Rostand

L'idée de dieu étant bien difficile à définir, elle me paraît difficile à combattre.

Jean Rostand

L'ignorance, c'est d'en savoir autant que les autres, mais en ignorant davantage.

Jean Rostand

L'imagination a ses limites, c'est la réalité qui est inépuisable : on n'en a jamais fini avec un souvenir.

Jean Rostand

L'injustice peut avoir intérêt à passer les limites : elle suscite alors des réactions dont l'excès lui donnera beau jeu.

Jean Rostand

Littérature : proclamer devant tous ce qu'on a soin de cacher à son entourage.

Jean Rostand

L'obligation de subir nous donne le droit de savoir.

Jean Rostand

L'orgueil est aussi fréquemment hypocrite que la modestie.

Jean Rostand

Lorsqu'on aura fait la part des erreurs de l'éducation, des maladresses familiales, de l'iniquité sociale, la nature apparaîtra plus généreuse qu'on ne l'avait crue.

Jean Rostand

Mettre les pieds dans le plat quand on pense ; les retirer quand on écrit.

Jean Rostand

Mieux vaut obéir sciemment à ses passions qu'avilir sa raison à les justifier.

Jean Rostand

Moins on a de dieu, plus il faut y croire.

Jean Rostand

Moins on croit en dieu, plus on comprend que d'autres y croient.

Jean Rostand

Mourir, c'est passer du côté du plus fort.

Jean Rostand

Ne fais pas de psychologie dans la colère, tu verrais trop juste.

Jean Rostand

Ne pas croire qu'une chose existe parce qu'il serait trop horrible qu'elle n'existât pas. il n'y a pas de preuve par l'horrible.

Jean Rostand

Ne pas prendre ses angoisses pour des problèmes, à moins que ce ne soient les seuls.

Jean Rostand

N'essaie pas de convaincre : tu ne convaincras jamais une femme, surtout la tienne.

Jean Rostand

Nos espoirs ne seraient-ils que des prétextes à nos élans ?

Jean Rostand

Notre véritable ennemi n'est pas celui dont les opinions nous scandalisent, mais celui qui suspecte la sincérité des nôtres.

Jean Rostand

Nous acceptons d'être jugé par des personnes à qui nous interdirions de juger autrui.

Jean Rostand

Nous accordons à autrui des louanges que nous ne croyons pas, afin qu'en échange il nous en accorde que nous croirons.

Jean Rostand

Nous acquérons, par l'éducation, des connaissances éphémères et des répugnances tenaces.

Jean Rostand

Nous avons beau les croire plus vaniteux que nous, nous croyons toujours les autres moins vaniteux qu'ils ne sont.

Jean Rostand

Nous avons tous ressemblé en passant à quelqu'un de ceux qui nous font le plus horreur.

Jean Rostand

Nous nous permettons des écarts de goût que nous interdirions à autrui.

Jean Rostand

Nous nous sentons haussé par la louange, d'aussi bas qu'elle vienne.

Jean Rostand

Nous paierons trop cher le privilège d'être devenus des dieux par la puissance, avant d'avoir mérité d'être des hommes par la sagesse.

Jean Rostand

Nous passons notre temps à envier des gens que nous ne voudrions pas être.

Jean Rostand

Nous protestons contre l'injustice dès qu'elle passe la nôtre.

Jean Rostand

Nous réservons notre indulgence aux vices qui ne nous tentent pas.

Jean Rostand

On devrait être assez vain pour goûter la louange, assez orgueilleux pour s'en passer.

Jean Rostand

On est assuré de réussir lorsqu'on a trop d'impudeur pour le talent qu'on a.

Jean Rostand

On est mal fait pour le mariage quand on n'a l'étoffe ni d'un despote ni d'un esclave.

Jean Rostand

On gagne plus à avoir aimé qu'à avoir compris.

Jean Rostand

On garde peu de remords des fautes où l'on prit peu de joie.

Jean Rostand

On hésite à être soi parce que demain il faudra mentir.

Jean Rostand

On ment dès qu'on élève la voix.

Jean Rostand

On n'a jamais tant parlé de dieu depuis qu'il est mort.

Jean Rostand

On n'aime pas une idée pour sa beauté et sa bienfaisance, mais simplement, comme une personne, parce que c'est elle.

Jean Rostand

On ne pardonne pas à un homme les idées qu'il défend, à une idée les hommes qui la défendent.

Jean Rostand

On ne peut admirer longuement que ce qu'on admire sans savoir pourquoi.

Jean Rostand

On ne peut aimer parfaitement que ce qu'on a perdu pour toujours.

Jean Rostand

On ne peut jamais se reposer sur l'amour - et c'est pourtant sur lui que tout repose.

Jean Rostand

On n'est pas tenté de chercher des dessous à une oeuvre qui a de trop beaux dessus.

Jean Rostand

On n'est pas vieux tant que l'on cherche.

Jean Rostand

On n'est pas vieux tant qu'on cherche.

Jean Rostand

On pardonne à un être sur quelques minutes, comme à un livre sur quelques phrases.

Jean Rostand

On peut choisir son régiment, mais partout il faut marcher au pas.

Jean Rostand

On peut imaginer une humanité composée exclusivement de femmes ; on n'en saurait imaginer une qui ne comptât que des hommes.

Jean Rostand

On renonce à ce qu'on possède plus aisément qu'on s'abstient d'envier ce qu'on manque.

Jean Rostand

On se marie, comme on va au danger, par manque d'imagination.

Jean Rostand

On se plaint d'être méconnu, tout en se croyant beaucoup plus connu qu'on ne l'est.

Jean Rostand

On tue un homme, on est un assassin. on tue des milliers d'hommes, on est un conquérant. on les tue tous, on est dieu.

Jean Rostand

On tue un homme, on est un assassin. on tue des millions d'hommes, on est un conquérant. on les tue tous, on est un dieu.

Jean Rostand

Peut-être fabriquerons-nous un jour ce qui nous comprendra.

Jean Rostand

Plaire à la foule, c'est plaire à un seul.

Jean Rostand

Plus on aime, plus on aurait besoin d'être celui des deux qui aime le moins.

Jean Rostand

Plus vieillira l'humanité, plus elle aura besoin de ses vieillards.

Jean Rostand

Possible que l'individu trouve son profit et même son aise à se fondre dans la collectivité, mais ce ne serait qu'au détriment de celle-ci. pour elle, et non pour lui, il doit se défendre contre elle.

Jean Rostand

Pour avoir quelque chance d'être juste envers autrui, il faut être bien décidé à l'injustice envers soi.

Jean Rostand

Pour frayer un sentier nouveau, il faut être capable de s'égarer.

Jean Rostand

Pour que disparût la guerre, il faudrait que les hommes devinssent ou bien lâches ou bien sages.

Jean Rostand

Pour qu'il n'y ait pas de mensonge d'etat, il faut qu'il n'y ait pas de vérité d'etat.

Jean Rostand

Pourquoi désirer la gloire, qu'on méprise dès qu'on l'a ? mais c'est bien ce que souhaite l'ambitieux : l'avoir pour pouvoir la mépriser.

Jean Rostand

Quand j'étais jeune, je plaignais les vieux. maintenant que je suis vieux, ce sont les jeunes que je plains.

Jean Rostand

Qui demande trop peu à la vie sera toujours déçu par elle.

Jean Rostand

Qui ne compte plus sur le bonheur est moins soigneux de sa conscience.

Jean Rostand

Qui ne demande rien, c'est qu'il attend tout.

Jean Rostand

Qui ne s'élève contre toutes les guerres ne s'élèvera jamais contre aucune.

Jean Rostand

Qu'il faut donc aimer quelqu'un pour le préférer à son absence !

Jean Rostand

Qu'il faut l'amour pour pardonner aux maladresses de l'amour !

Jean Rostand

Qu'il s'agisse de politique, de morale, ou de philosophie, je suspecte les jugements de ceux qui ignorent tout de ce qu'ils sont.

Jean Rostand

Qu'il y a peu de chose dans une vie qui soit fait pour elle !

Jean Rostand

Réfléchir, c'est déranger ses pensées.

Jean Rostand

Rien de fastidieux comme des larmes qu'on n'a pas fait couler à dessein.

Jean Rostand

Rien n'invite à la dignité comme le souvenir d'une bassesse inopérante.

Jean Rostand

Rien, c'est trop peu ; dieu, ce serait trop.

Jean Rostand

Savoir reconnaître l'humain jusque dans l'inhumain. l'ignoble est souvent du noble ayant mal tourné.

Jean Rostand

Science : la seule façon de servir les hommes sans se rendre complice de leurs passions.

Jean Rostand

Si dieu existait, il n'y aurait pas de méchants, il n'y aurait que des maladroits.

Jean Rostand

Si l'on doit emboîter le pas aux imbéciles, mieux valait encore qu'on les précédât.

Jean Rostand

Si l'on m'élève, je m'abaisse ; si l'on m'abaisse, je m'élève. tout ce qu'on me refuse, j'y prétends ; de tout ce qu'on m'accorde, je me sens indigne.

Jean Rostand

S'incliner devant la raison des sots, c'est l'héroïsme des gens d'esprit.

Jean Rostand

Soixante ans. ce déguisement de vieillard qu'il va falloir porter...

Jean Rostand

Sortant de certaines bouches, la vérité elle-même a mauvaise odeur.

Jean Rostand

Souvent deux époux se haïssent d'autant plus qu'ils ne se trahissent pas.

Jean Rostand

Tant de liberté, en art, pour n'en faire que si peu de chose !

Jean Rostand

Tant qu'il y aura des dictatures, je n'aurai pas le coeur à critiquer une démocratie.

Jean Rostand

Tant qu'on entend gémir la liberté, c'est qu'on n'a pas trop à s'alarmer pour elle.

Jean Rostand

Tous les espoirs sont permis à l'homme, même celui de disparaître.

Jean Rostand

Tout ce que l'homme a ajouté à l'homme, c'est que nous appelons en bloc la civilisation.

Jean Rostand

Tout ce que nous pouvons pour nos enfants, c'est de bien choisir leur mère.

Jean Rostand

Tout ce qui m'importe peut être vite dit. la vérité est courte.

Jean Rostand

Tout homme a droit aux tourments qu'apporte le loisir.

Jean Rostand

Tout homme est mon frère tant qu'il n'a pas parlé.

Jean Rostand

Tout le travail de l'amour consiste à oublier d'un être ce qu'on en savait au premier jour.

Jean Rostand

Tout plaisir est plaisir d'amour.

Jean Rostand

Toute possession dépossède : on perd le respect.

Jean Rostand

Toute une vie auprès du même être, c'est long : un des bienfaits du mariage est de nous faire sentir la durée.

Jean Rostand

Un ami, c'est un homme qui a plus de crédit que personne quand il dit du mal de nous.

Jean Rostand

Un bon mariage est celui où chacun des époux a la chance de pouvoir tolérer l'intolérable de l'autre.

Jean Rostand

Un bon mariage est une parabiose réussie.

Jean Rostand

Un bon mariage serait celui où l'on oublierait, le jour, qu'on est amants, la nuit, qu'on est époux.

Jean Rostand

Un des dangers d'écrire des maximes, c'est qu'on se met dans le cas d'être cité.

Jean Rostand

Un être humain, comme n'importe quel animal ou végétal, reçoit de ses parents un certain héritage substantiel, un certain patrimoine héréditaire.

Jean Rostand

Un grand écrivain est un homme qui sait nous surprendre en nous disant ce que nous savions depuis toujours.

Jean Rostand

Un ménage est bien accordé où les deux époux ressentent en même temps le même besoin de la querelle.

Jean Rostand

Un mensonge peut être moins menteur qu'une vérité bien choisie.

Jean Rostand

Une bonne journée est celle où le passé s'est tenu à peu près tranquille.

Jean Rostand

Une grande voix nous appelle au secours de la nature, lentement assassinée par les hommes.

Jean Rostand

Une journée qui s'achève : encore une que le néant n'aura pas.

Jean Rostand

Une oeuvre d'art peut exiger que nous lui sacrifions jusqu'à nos scrupules.

Jean Rostand

Vis-à-vis de qui nous loue, nous nous sentons à la fois gênés comme son supérieur et confus comme son obligé.

Jean Rostand