Traduire une langue dans une autre implique aussi de disposer d’un vocabulaire technique commun et cohérent permettant de communiquer sans contresens. Pour cela, le terminologue établit un glossaire de termes qu’il définit et commente afin d’en donner l’équivalence en langue étrangère. Par exemple, « computer » est devenu « ordinateur ». C’est d’ailleurs le domaine des innovations technologiques qui requiert le plus souvent les compétences du terminologue.

[Prénom][NOM]
[Adresse1]
[Code Postal] [VILLE]
Tél. : 01.23.45.67.89
[Nom Destinataire]
[Adresse Destinataire]
[Code Postal][VILLE]
Paris, le 27 mai 2017.
Objet : Votre annonce Nº 75166E
Madame, Monsieur,
En tant que traducteur technique et terminologue (niveau DESS), je pense être la recrue dont vous avez besoin pour le département Livres techniques et professionnels de votre maison d’édition.
Effectuer une traduction exacte de notions complexes, sans déformer la pensée de l’auteur, et élaborer un vocabulaire en rapport avec le domaine d’intervention de vos ouvrages, par la création de lexiques et glossaires de termes choisis, est ce que je m’efforcerai de faire pour vous.
Je précise que je maîtrise parfaitement les programmes de bases de données terminologiques et lexicographiques.
C’est dans la perspective d’une entrevue que j’espère prochaine que je vous adresse, Madame, Monsieur, mes plus sincères salutations.