Ernest Renan : Biographie et oeuvres

ERNEST RENAN

ERNEST RENAN

Joseph Ernest Renan, né le 28 février 1823 à Tréguier et mort le 2 octobre 1892 à Paris, est un écrivain, philologue, philosophe et historien français.

Biographie de Ernest Renan


Ernest Renan (du nom complet Joseph Ernest Renan) né le 28 février 1823 à Tréguier dans un milieu modeste. Son père, capitaine d’un petit navire, décède quand il avait 5 ans. Il fait ses études au petit séminaire à Tréguier ou il est connu comme un élève très sérieux et appliqué. A 15 ans il quitte sa ville natale pour partir à Paris étudier dans le séminaire de Saint Nicolas du Chardonnet – le plus prestigieux du pays. Destiné à la prêtrise, il commence à douter et être déçu du catholicisme superficiel et pseudo-scientifique de la capitale.

En 1840 il quitte le séminaire et se tourne vers la philosophie, la théologie catholique et plus tard l'étude plutôt scientifique des textes bibliques. Ses études et recherches s’appuient sur l’idée que les questions religieuses doivent être abordées par l’étude de la « religionification » c’est –à-dire le processus de fabrication de la religion selon des faits historiques.

Parmi ses œuvres les plus connues sur la religion on peut citer les 7 volumes de « l’histoire des origines du christianisme’ (1863-1881) particulièrement le volume 1 « La vie de Jésus ». Avec son style plein de poésie et d’émotion, mais en ne se basant que sur des faits explicables et prouvés il analyse la biographie de Jésus comme celle de n’importe quel homme. En 3 mois seulement le livre s'écoule à 80 000 exemplaires, chiffre totalement inespéré pour l’époque. Bien sûr son œuvre devient l’objet d'extraordinaires polémiques et des manifestations hostiles se produisirent un peu partout en France.

Ernest Renan est aussi très connu pour ses idées sur la nation. Le 11 mars 1882 pendant la conférence à la Sorbonne il déclare « qu’est –ce qu’une nation ? ». Ses réflexions fondatrices autour de la nationalité sont très novatrices à l’époque. Selon lui, l’appartenance d’un individu à la nation ne dépende pas de sa langue ou de sa race, mais surtout de sa volonté. Il dénonce l’idée de "race pure" et s'appuie sur le fait que les pays les plus nobles (comme l’Angleterre, la France ou l’Italie) sont ceux où le sang est le plus mêlé.

Dans les dernières années de sa vie, Ernest Renan est nommé administrateur du Collège de France et Grand –Officier de la Légion d’honneur. Il meurt en 1892 et est enterré au cimetière de Montmartre.

Oeuvres de Ernest Renan

Essais de morale et de critique

Essais de morale et de critique

1859

Henriette Renan, souvenir pour ceux qui l’ont connue

Henriette Renan, souvenir pour ceux qui l’ont connue

1862

Mélanges d’histoire et de voyages

Mélanges d’histoire et de voyages

1878

Discours et conférences

Discours et conférences

1887

Feuilles détachées

Feuilles détachées

1892

Feuilles détachées

Feuilles détachées

1892

Patrice

Patrice

1908

Fragments intimes et romanesques

Fragments intimes et romanesques

1914

Voyages : Italie, Norvège

Voyages : Italie, Norvège

1928

Sur Corneille, Racine et Bossuet

Sur Corneille, Racine et Bossuet

1928

Ernest Renan et l’Allemagne

Ernest Renan et l’Allemagne

1945

Voir d'autres AUTEURS

Honoré de Balzac

Honoré de Balzac

Erik Orsenna

Erik Orsenna

René Descartes

René Descartes

Henry MILLER

Henry MILLER

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert

Paul Eluard

Paul Eluard

Charles BAUDELAIRE

Charles BAUDELAIRE

Georges Courteline

Georges Courteline

Albert Einstein

Albert Einstein

Charles DE GAULLE

Charles DE GAULLE

Marguerite Duras

Marguerite Duras

Bernard Pivot

Bernard Pivot

Ernest Renan : Oeuvres, biographie, et 84 citations de ce célèbre auteur de littérature.
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Sitemap