Marguerite Duras : Biographie, vidéos et oeuvres

MARGUERITE DURAS

MARGUERITE DURAS

Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Google+Envoyer avec WhatsApp

Marguerite Duras est le nom de plume de Marguerite Donnadieu. Elle est née le 4 avril 1914 d'un père directeur d'école et d'un mère institutrice, au Vietnam, Indochine française à l'époque. C'est une femme de lettres, une dramaturge, une scénariste et réalisatrice française.

Biographie de Marguerite Duras

Marguerite Duras est une auteure importante de la seconde moitié du 20ème siècle. Ses œuvres sont modernes et diverses. Elle excelle dans les trois domaines que sont la littérature, le théâtre et le cinéma.

Duras passe une enfance nomade, entre sa petite enfance au Vietnam, son retour à la métropole pour la mort de son père et les différentes affectations de sa mère au Vietnam. Cela inspirera la plupart de ses œuvres.

Après un baccalauréat de philosophie, elle quitte l'Indochine en 1931 et poursuit ses études en France. Après sa licence en sciences politiques, elle devient secrétaire au ministère des Colonies en 1938 et se marie un an plus tard avec Robert Anselme.

La guerre et ses débuts dans l'écriture

En 1940, Duras cosigne avec Philippe Roques « l'empire français », son tout premier livre, signé sous son vrai nom Marguerite Donnadieu, qu'elle désavouera plus tard.
En 1943, Duras déménage à Paris avec son mari. Marguerite commence à écrire et publie son premier roman « les impudents », signé au nom de Duras. Avec son mari, ils rentrent dans la résistance avec Dionys Mascolo.

En 1944, son mari se fait arrêter par la Gestapo. Marguerite séduit alors un agent de la Gestapo pour sauver ce dernier. Il rejoindra sa femme plus tard dans un état critique. A la suite de ces aventures, elle racontera son histoire dans « la douleur », publié en 1985.
En 1947, Duras divorce et se remarie avec Dyonis Mascolo avec qui elle aura un enfant.

L'après guerre : écriture, théâtre et cinéma

En 1945, elle s'inscrit au parti communiste qu'elle quittera en 1950, suite à de fausses accusations contre elle. Malgré cela, elle s'engage dans des causes comme le féminisme, le droit à l'avortement ou la lutte contre la guerre d'Algérie.

Son roman autobiographique « un barrage contre le Pacifique » sort et est sélectionné pour le prix Goncourt. En 1956, Marguerite Duras se sépare de Dyonis Marcolo et rencontre Gérard Jarlot, journaliste à France-Dimanche. Ils travaillent ensemble pour plusieurs adaptations au théâtre et au cinéma, et ce fut le cas pour son roman « barrage contre le Pacifique ».

En 1958, elle commence à travailler avec des cinéastes en écrivant des scénarios entre autre celui d' »Hiroshima mon amour », nommé pour l'Oscar du meilleur scénario. Tout cela donne de la reconnaissance à Duras au niveau national.

En 1963, elle réalise sa première œuvre théâtrale. En 1969, elle fait de la réalisation cinématographique avec « Détruire, dit-elle ». L'Amant, réalisé en 1984 obtient le prix Goncourt et est un succès mondial. Par la suite, elle écrira beaucoup de films et de pièces de théâtres. Ses activités se multiplieront de plus en plus.

Marguerite Duras, malade depuis plusieurs années, meurt le 03 mars 1996 à son domicile parisien. Elle avait 82 ans. Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.

Vidéos de Marguerite Duras

Voici 2 vidéos au sujet de Marguerite Duras : Marguerite Duras MARGUERITE TELLE QU'EN ELLE-MÊME et Apostrophes: Marguerite Duras répond à Bernard Pivot | Archive INA

Oeuvres de Marguerite Duras

Les Impudents

Plon

1943

La Vie tranquille

Gallimard

1944

Un barrage contre le Pacifique

Gallimard

1950

Le Marin de Gibraltar

Gallimard

1952

Les Petits Chevaux de Tarquinia

Gallimard

1953

Des journées entières dans les arbres

Gallimard

1954

Le Square

Gallimard

1955

Moderato cantabile

Les Éditions de Minuit

1958

Dix heures et demie du soir en été

Gallimard

1960

L'Après-midi de Monsieur Andesmas

Gallimard

1962

Le Ravissement de Lol V. Stein

Gallimard

1964

Le Vice-Consul

Gallimard

1966

L'Amante anglaise

Gallimard

1967

Détruire, dit-elle

Les Éditions de Minuit

1969

Abahn Sabana David

Gallimard

1970

Ah ! Ernesto

Harlin Quist/Ruy-Vidal

1971

L'Amour

Gallimard

1972

Vera Baxter ou les Plages de l'Atlantique

Albatros

1980

L'Homme assis dans le couloir

Les Éditions de Minuit

1980

L'Homme atlantique

Les Éditions de Minuit

1982

La Maladie de la mort

Les Éditions de Minuit

1982

L'Amant

Les Éditions de Minuit

1984

La Douleur

P.O.L

1985

Les Yeux bleus, cheveux noirs

Les Éditions de Minuit

1986

La Pute de la côte normande

Les Éditions de Minuit

1986

Emily L

Les Éditions de Minuit

1987

La Pluie d'été

P.O.L

1990

L'Amant de la Chine du Nord

Gallimard

1991

Yann Andréa Steiner

POL

1992

Écrire

Gallimard

1993

Voir d'autres AUTEURS

Georges Clemenceau

Georges Clemenceau

Jean Rostand

Jean Rostand

Boris Vian

Boris Vian

Philippe SOLLERS

Philippe SOLLERS

Madame de Sévigné

Madame de Sévigné

Jean DUTOURD

Jean DUTOURD

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci

Marcel PROUST

Marcel PROUST

Arthur RIMBAUD

Arthur RIMBAUD

Marc LEVY

Marc LEVY

Raymond DEVOS

Raymond DEVOS

Edmond ROSTAND

Edmond ROSTAND

Marguerite Duras : Oeuvres, biographie, et 34 citations de ce célèbre auteur de littérature.

Vendredi 20 septembre 2019 | modele-lettre-gratuit.com