Contestation du non respect d'une autorisation de découvert

Votre banque a refusé un paiement, vous décidez de lui écrire pour contester auprès de ses services le non-respect de votre autorisation de découvert contractuelle.

L’article L 311-1 du Code de la consommation définit la notion de découvert bancaire. L’alinéa 10 dudit article précise que l’autorisation de découvert ou facilité de découvert est le contrat de crédit en vertu duquel le banquier autorise sa clientèle à disposer de fonds qui dépassent le solde du compte de dépôt de ce dernier.

Paris, le 19 septembre 2019.

Objet : contestation du non respect d'une autorisation de découvert

Lettre recommandée AR

Madame, Monsieur,

Par la présente, je conteste le non respect de l'autorisation de découvert concernant mon compte [intitulé du compte] numéro [x].

En effet, votre établissement a refusé le paiement de [précisez les paiements refusés], le [date].

Cependant, le paragraphe numéro [x] de ma convention de compte du [date] précise que je dispose d’un découvert autorisé d’un montant de [x] €, et le paiement de ces montants n’aurait pas excédé le montant du découvert autorisé susmentionné.

Je vous prie de bien vouloir procéder au paiement de [précisez les paiements à effectuer] et de rembourser les frais engendrés par [ce/ces] refus de paiement, soit [x] €.

En vous remerciant pour l'attention que vous porterez à ma requête, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.


Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Google+Envoyer avec WhatsApp
Notre modèle de lettre « Contestation du non respect d'une autorisation de découvert » vous est proposé gratuitement sur Modele-lettre-gratuit.com ! Modifiez ou utilisez gratuitement ce modèle de lettre pour rédiger votre courrier. Vous pouvez aussi télécharger et imprimer la lettre « Contestation du non respect d'une autorisation de découvert »
Modèle lettre gratuit est noté 8.0/10 selon 5 avis clients Trustpilot

Jeudi 19 septembre 2019 | modele-lettre-gratuit.com

Retour en haut