Synonymes de « estimé »

Le verbe estimé a pour synonymes les mots suivants :


Exemples d'utilisation du mot estimé dans des phrases :

Personne ne survit au fait d'être estimé au-dessus de sa valeur. (Oscar Wilde)

L'amitié naît lorsqu'on a pour l'autre une estime supérieure à celle qu'on a pour soi-même. (Friedrich Nietzsche)

La véritable modestie consiste toujours à ne jamais se prendre pour moins ni plus que ce qu'on estime qu'on croit qu'on vaut ni pour plus ni moins que ce qu'on évalue qu'on vaut qu'on croit. (Pierre Dac)

Sur quelque préférence une estime se fonde, et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde. (Molière)

On aime plus les qualités ; on estime davantage les vertus. (Joseph JOUBERT)

Une explication n'est pas nécessairement une approbation ; mais le plus souvent on estime inutile de chercher à comprendre ce que l'on réprouve. (André Gide)

Il bon d'être serviable, mais il faut bien montrer que c'est par estime et non par débonnaireté. (Francis Bacon)

Il est doux de voir ses amis par goût et par estime ; c'est pénible de les cultiver par intérêt : c'est solliciter. (Jean de La Bruyère)

Il faut définir l'orgueil : une passion qui fait que, de tout ce qui existe au monde, l'on estime que soi. (Théophraste)

Le peuple aime les rois qui savent l'épargner - il estime encore plus ceux qui savent régner. (Jean RACINE)

Le sage ne veut pas être estimé comme le jade, ni méprisé comme la pierre. (Lao-Tseu)

Nous plaçons régulièrement la classe politique sous le plancher de la cave dans notre estime collective, et au bout du compte, nous allons tout de même courir la réélire. (Jean Dion)

On n'estime guère quelqu'un lorsqu'on ne l'aime pas, et l'on aime médiocrement lorsqu'on estime peu. (Luc de Clapiers)

Il arrive souvent que l'on nous estime à proportion que nous nous estimons nous-mêmes. (Luc de Clapiers)


Trouver un synonyme :

Classement par ordre alphabétique des synonymes :

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Découvrez les synonymes du mot estimé - Dictionnaire synonymes (estimé).