Définition de « venir »

DÉFINITION VENIR :

v. intr.
Je viens, tu viens, il vient, nous venons, vous venez, ils viennent. Je venais. Je vins. Je viendrai. Je viendrais. Viens, venons, venez. Que je vienne. Que je vinsse. Venant. Venu, ue.
Se transporter d'un lieu à un autre. Elle viendra nous voir demain. Ils sont venus en avion.
Note.- Le verbe venir comporte la notion d'un mouvement vers le lieu où l'on est, tandis que le verbe aller suppose qu'on part du lieu où l'on est pour se rendre ailleurs.
Provenir. Ces belles pivoines viennent de la campagne. Le suffixe -logie vient du grec.
Atteindre, parvenir. Cela ne m'était pas venu à l'esprit. Elle est venue à ses fins.
Naître, être produit. Elle est venue au monde le 31 juillet 1976.
Vienne, viennent. Placé en début de phrase, le verbe au subjonctif exprime un souhait dans un registre littéraire. Viennent les beaux jours et les vacances.
Locutions
- À venir, locution adjectivale. Futur. Les jours à venir.
Note.- La locution s'écrit en deux mots.
- En venir à. Aller jusqu'à, en arriver à. Ils en sont venus à se battre.
- Faire venir. Prier quelqu'un de se rendre à l'endroit où l'on est, demander, commander quelque chose.
- Laisser venir. Laisser approcher. Laissez venir à moi les petits enfants. (Parole du Christ).
- Laisser venir. Attendre sans se presser. Nous devrions laisser venir les commentaires.
- Venir à + infinitif. Cette construction marque une éventualité. Si je venais à disparaître.
- Venir de. Cette construction exprime un passé très récent. Elle vient tout juste de partir.
- Voir venir. Attendre, ne pas se presser. Elle aime voir venir les événements.
- Voir venir. Deviner les intentions de quelqu'un. Je vous vois venir avec vos gros sabots.


Synonymes de venir

Exemples d'utilisation du mot venir dans des phrases :

Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. (Mère TERESA)

Celui que j'étais et moi étions sur le point d'en venir aux mains, lorsque celui que je serai s'interposa. (Roland Topor)

Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil. (Pierre Dac)

Les producteurs de cinéma achètent de grosses voitures américaines pour venir vous annoncer plus vite qu'ils sont ruinés. (Jacques PREVERT)

Épargne-toi du moins le tourment de la haine ; a défaut du pardon, laisse venir l'oubli. (Alfred de Musset)

Recherche de mots par lettres :


Découvrez la définition du mot venir - Dictionnaire français (venir).