Parler dans sa barbe

Parler dans sa barbe

Expression :
Parler dans sa barbe


L'expression « Parler dans sa barbe » utilise un élément capillaire et n’est pas la seule dans ce genre, mais que signifie-t-elle et quelle est l'origine de cette expression ?

Que veut dire Parler dans sa barbe en français ?


La langue française à un intérêt sans limite alors voici une autre expression française intéressante : « parler dans sa barbe ». Cette expression utilisant un élément capillaire n’est pas la seule dans ce genre, mais que signifie-t-elle et quelle est son origine, à cette expression ? Pourquoi ne pas la découvrir ensemble dans cet article ?
D’où vient l’expression « parler dans sa barbe » et quelle est sa signification ?

« Parler dans sa barbe » signifie que l’on parle trop bas que pour être entendu, que l’on marmonne, murmure, parler sans articuler soit par timidité, soit par mauvaise humeur où l’expression peut alors aussi signifier « râler » ou « rognonner ».

Quelle est l'origine de cette expression française ?


L’expression n’a pas une longue histoire sur son origine. En fait, c’est simple, il suffit de comprendre l’image à l’origine de l’expression : à cause de la barbe, il est difficile de parler de manière audible car elle étouffe le son de la voix et donc la netteté du son. L’image s’est rependue et est devenue une expression connue et très utilisée de la langue française.
A noter que beaucoup d’expression française recourt à des éléments capillaires comme la barbe, les cheveux ou encore la moustache.
Quelques exemples pour aider à la compréhension 

Voici quelques phrases en tant qu’exemple d’utilisation de l’expression « parler dans sa barbe » pour faciliter la compréhension :

Exemple N°1 :

« Gêné, il ne savait plus où se mettre et se mit à parler dans sa barbe. », ici, on peut aisément comprendre que la personne s’est mise à parler d’une façon incompréhensible et trop base à cause de l’embarras.

Exemple N°2 :

« Il parle dans sa barbe parce que je l’ai contrarié… Je pense l’avoir vexé. », la personne concernée marmonne de façon inintelligible car elle est de mauvaise humeur parce qu’on l’a contrarié, elle râle.

Exemple N°3 :

« Il parlait tellement dans sa barbe qu’il semblait presque qu’il parlait seul. », à comprendre qu’il parlait tellement bas qu’il murmurait et semblait se parler à lui-même.


Les + populaires


Mardi 18 février 2020 | Esplik.com