Travailler au noir

Travailler au noir

Expression :
Travailler au noir


Le travail au noir est un fléau grandissant de la société et « travailler au noir » est l’expression utilisée en désignant une personne qui s’adonne au travail illégal et non déclaré.

Que veut dire Travailler au noir en français ?


Le travail au noir est un fléau grandissant de la société et « travailler au noir » est l’expression utilisée en désignant une personne qui s’adonne au travail illégal et non déclaré. Mais d’où nous vient cette expression de « travailler en noir » ? Nous vous proposons de le découvrir dans la suite de cet article avec nous.
Quelle est l’origine mais aussi la signification de l’expression « travailler au noir » ?

L’expression française « travailler au noir » signifie travailler d’une manière illégale, contraire aux lois en vigueur dans le pays, clandestine.

Quelle est l'origine de cette expression française ?


L’expression remonte au Moyen-Âge et n’a pas énormément changée : il s’agissait d’un travail qui se faisait dans l’ombre, pendant la nuit alors qu’à l’époque, le travail de nuit, même à l’époque, était interdit par les lois des seigneurs car le travail ne pouvait s’effectuer que du lever du Soleil au coucher du Soleil.
Il y aurait aussi une explication, qui n’ayant aucune preuve restera une hypothèse, qui suppose que certains maîtres et seigneurs faisaient travailler leurs serfs de nuit et sans aucun avantage, ce qui était une pratique illégale à l’époque aussi. Cependant, ce n’est qu’une hypothèse à l’heure actuelle.
Maintenant, la signification est toujours approximativement la même car il s’agit toujours d’un travail dans l’ombre, un travail illégal, un travail non déclaré qui doit être caché aux yeux de la loi pour ne pas s’attirer d’ennuis.
Et quelques exemples pour refermer cet article sur l’expression « travailler en noir » 

Afin de vous aider encore plus, nous vous proposons trois phrases en tant qu’exemple :

Exemple N°1 :

« Il s’est fait arrêter pour avoir fait travailler au noir des centaines de personnes. » signifie que la personne mentionnée a agit illégalement en faisant travailler des personnes sans les déclarer.

Exemple N°2 :

« Elle travaille en noir depuis des années sans s’être faite dénoncée, elle a vraiment de la chance mais elle devrait vraiment faire plus attention. », ici, la personne travaille d’une façon illégale et non déclarée, elle aurait pu être dénoncée mais ne l’a pas été jusque maintenant, ce qui la rend chanceuse.

Exemple N°3 :

« Entre 2003 et 2008, les infractions liées au travail au noir ont plus que doublé, tandis que celles liées à l'emploi d'une personne sans titre de travail a quadruplé. Des chiffres impressionnants livrés jeudi par l'Observatoire national de la délinquance, qui mesure la répression exercée par la police, la gendarmerie, les impôts ou les douanes dans ce domaine. » Le Figaro - Article du 17/12/2009 Il s’agit ici d’un article du figaro dénonçant l’augmentation du travail de manière illégale.


Les + populaires


Vendredi 6 décembre 2019 | modele-lettre-gratuit.com