Prêt à usage, le commodat est « un contrat par lequel l’une des parties livre une chose à l’autre pour s’en servir, à la charge par le preneur de la rendre après s’en être servi », comme le dispose l’article 1875 du Code civil.En cliquant sur la lettre à droite, vous avez la possibilité de modifier les coordonnées ainsi que les phrases de la lettre. Une fois toutes les modifications effectuées, vous pouvez cliquez sur le bouton Valider en bas de la page.Vous accédez ensuite à la page de téléchargement pour choisir le format de votre lettre : Pdf ou Word.

1. Cliquez sur les zones à modifier

Cliquez sur les éléments que vous souhaitez personnaliser pour modifier la lettre.

2. Modifiez les informations

Modifiez les informations puis cliquez sur enregistrer pour les sauvegarder.

3. Téléchargez ou imprimez

Une fois les informations modifiées, cliquez sur télécharger pour obtenir la lettre.

Prénom NOM
Adresse
Code Postal Ville
Prénom NOM
Adresse
Code Postal VILLE
Ville, le 28/05/2020
Commodat ou contrat de prêt à usage
Entre [Nom & prénom], [adresse], [téléphone], ci-après dénommé « le Prêteur »
d’une part Et
[Nom & prénom], [adresse], [téléphone], ci-après dénommé « le Preneur » d’autre part, Les parties conviennent et arrêtent ce qui suit :
Article 1. Objet du commodat Par la présente et conformément aux articles 1875 et suivants du Code civil, le Prêteur s’engage auprès du Preneur à livrer à titre de prêt d’usage les biens suivants : [détailler les biens]. Le tout désigné ci-après « les Biens prêtés ». Aux termes de l’article 1876 du Code civil, le Prêteur s’oblige à mettre ses biens à disposition du Preneur à titre gratuit. Le Prêteur ne reçoit aucune contrepartie, ni redevance, ni indemnité d’occupation.
Article 2. Usage des Biens prêtés Le Preneur s’oblige à utiliser les Biens prêtés pour l’usage suivant : [détailler l’usage].
Article 3. Obligations du Preneur 1. Le Preneur utilise les Biens prêtés en leur état actuel et s’engage à ne former aucun recours contre le Prêteur pour les motifs suivants : mauvais état des Biens prêtés ; vices apparents ; vices cachés ; servitudes passives apparentes ou occultes. 2. Le Preneur gardera et conserva les Biens prêtés en bon père de famille. En cas d’empiétements ou d’usurpations, le Preneur en informera immédiatement le Prêteur dans les délais légaux, et ce, conformément à l’article 1768 du Code civil. 3. Le Preneur s’engage à assurer les Biens prêtés. Il effectuera à ce titre toutes les formalités nécessaires auprès de [nom de l’assurance].
Article 4. Durée Selon le cas : Le présent contrat est conclu pour une durée de [durée] à compter du [date]. Le Preneur s’engage à restituer au Prêteur les Biens prêtés à l’expiration du prêt à usage, celui-ci ne faisant l’objet d’aucune tacite reconduction. Le Preneur s’oblige à quitter les lieux le [date], soit au terme du commodat. Le retard dans la restitution est soumis à une astreinte de [montant en euros] € par jour de retard. Le présent contrat est conclu pour une durée de [durée] à compter du [date]. En l’absence de dénonciation du contrat par l’une des parties six mois à l’avance, celui-ci sera tacitement reconduit.
Fait à [Ville] en deux exemplaires, le [date]. Le Prêteur, [Signature] Le Preneur, [Signature]
Prenom NOM
VALIDER ET TÉLÉCHARGER

Un service pprofessionnel


avis trustpilot
avis trustpilot
Modele de lettre gratuit : Modèle de commodat (prêt à usage) - lettre gratuite
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Sitemap