Miser sur le bon cheval

Miser sur le bon cheval

Expression :
Miser sur le bon cheval


« Miser sur le bon cheval » est encore une expression animalière de la langue française. Mais savez-vous ce qu’elle signifie et quelle est son origine ?

Que veut dire Miser sur le bon cheval en français ?


« Miser sur le bon cheval » est encore une expression animalière de la langue française. Mais savez-vous ce qu’elle signifie et quelle est son origine ? Non ? Alors venez donc le découvrir à travers cet article avec nous, vous avez vraiment misé sur le bon cheval en lisant cet article pour comprendre l’expression, n’en doutez pas !

Quelle est la signification et l’origine de l’expression « miser sur le bon cheval » ?

« Miser sur le bon cheval » signifie que vous avez pris la bonne décision, fait un choix judicieux qu’on ne regrette pas, qui vous a fait gagner quelque chose, que ce soit de l’argent, de la popularité ou tout autre gain.

Quelle est l'origine de cette expression française ?


Cette expression vient du domaine hippique : si l’on mise de l’argent sur un cheval et que celui-ci est le cheval gagnant la course, alors vous gagnez, votre mise rapport. C’est aussi simple que cela, « miser sur le bon cheval » signifie avoir fait le bon pari sur une personne, un objet, une décision en général.
Au fil du temps, il a été de plus en plus courant de parler de « miser sur le bon cheval » pour parles d’un gain même sans rapport avec les courses hippiques, donnant ainsi sa signification actuelle.

Et pour finir, quelques exemples !

Voici trois exemples pour comprendre et savoir quand l’expression « miser sur le bon cheval » peut être utilisée :

Exemple N°1 :

« En sélectionnant cet employé pour la promotion de responsable du département, il a fait le bon choix : les ventes ont presque doublé et les employés n’ont jamais été aussi productifs depuis l’ouverture de ce département ! », la décision de faire monter en grade l’employé concerné a donc été la bonne car la productivité et le chiffre d’affaire ont grandement augmenté grâce à lui.

Exemple N°2 :

L’adhésion à un parti prend pour les aspirants fonctionnaires le caractère d’un pari. Il s’agit de miser sur le bon cheval, de façon que la mise rapporte ; […] »  Marcel Waline, Les partis contre la République, 1948

Exemple N°3 :

« Hérode Agrippa avait évidemment l’idée de profiter de la situation pour compléter son territoire. Il lui fallait pour cela miser sur le bon cheval. » Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012


Les + populaires


Mardi 18 février 2020 | Esplik.com